La bourse ferme dans 1 h
  • CAC 40

    6 679,83
    -32,65 (-0,49 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 945,57
    -16,84 (-0,42 %)
     
  • Dow Jones

    34 162,56
    -184,47 (-0,54 %)
     
  • EUR/USD

    1,0417
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 749,10
    -4,90 (-0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    15 525,88
    -489,34 (-3,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    378,05
    -2,24 (-0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,97
    -0,31 (-0,41 %)
     
  • DAX

    14 430,73
    -110,65 (-0,76 %)
     
  • FTSE 100

    7 489,38
    +2,71 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    11 140,20
    -86,15 (-0,77 %)
     
  • S&P 500

    3 997,01
    -29,11 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 162,83
    -120,20 (-0,42 %)
     
  • HANG SENG

    17 297,94
    -275,64 (-1,57 %)
     
  • GBP/USD

    1,2049
    -0,0042 (-0,34 %)
     

L'inflation préoccupe les patrons, mais pas trop

SONDAGE EXCLUSIF - Le baromètre BDO-OpinionWay-Challenges de la confiance des PME-ETI progresse très légèrement, avec 35% des dirigeants d'entreprises optimistes pour les six mois à venir. L'inflation est le sujet de préoccupation numéro un.

Des patrons sont encore résilients. Effet du recul du prix du gaz? Des promesses gouvernementales concernant les aides aux entreprises? Le baromètre BDO-OpinionWay-Challenges de la confiance des PME-ETI* passe en un mois de 33% à 35%. Un léger mieux qui correspond à la dernière enquête sur le climat des affaires, publiée par l'Insee, couvrant également le mois d'octobre. L'institut note que si les perspectives se "détériorent légèrement" dans les services sur un mois, "la situation conjoncturelle s'améliore un peu dans les autres secteurs".

Intentions d'embauches en hausse

Un petit mieux qui s’accompagne d’une remontée plus marquée des intentions d’embauches pour la même période. Ceux qui pensent réduire leurs effectifs sur la période ne sont plus que 2%, contre 4% le mois précédent. En solde net, le taux d'intention d'embauche est aujourd'hui de 18%.

L'inflation est toujours la préoccupation numéro un

"Les dirigeants continuent de croire en la performance de leurs entreprises", notent les analystes d’OpinionWay. Leur principale préoccupation est bien entendu l’inflation (et la préservation de leurs marges): "une thématique qui reste immuablement le principal fait qui hante les dirigeants d’entreprise". Il est vrai qu'alors que l'indice des prix à la consommation, en hausse de 6,2% en rythme annuel, les prix de production de l'industrie sont en augmentation beaucoup plus soutenue, avec un taux de 25,8%, toujours en rythme annuel (à septembre). D'ou une tension importante ressentie sur les marges. L'inflation est la priorité numéro un de 62% des patrons interrogés, un chiffre en baisse de trois points en un mois. A noter qu’à la veille de la COP27, le sujet de l’environnement est passé au second plan, puisqu’il n’est un "fait marquant des douze prochains mois" que pour 4% des sondés.

*Méthodologie: Enquête réalisée du 10 au 21 octobre auprès de 300 dirigeants d'entreprise réalisant un chiffre d'affaires annuel de 15 à 500 millions d'euros.

Retrouvez cet article sur challenges.fr