Marchés français ouverture 1 h 55 min
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,20 (+1,85 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,65 (+1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 704,27
    -160,05 (-0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,1918
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    28 770,93
    -327,36 (-1,13 %)
     
  • BTC-EUR

    42 665,13
    +873,41 (+2,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 031,46
    +88,29 (+9,36 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     

L'industrie du tabac fait sa publicité sur TikTok

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Les fabricants de cigarettes ont développé de nouveaux produits sans tabac, mais avec de la nicotine, dont ils font la pub sur les réseaux sociaux, via les influenceurs. (Photo d'illustration)
Les fabricants de cigarettes ont développé de nouveaux produits sans tabac, mais avec de la nicotine, dont ils font la pub sur les réseaux sociaux, via les influenceurs. (Photo d'illustration)

Si, en France, toute publicité ou propagande pour les produits à base de tabac est interdite, et ce, depuis la loi Évin de 1991, comme le rappelle UFC-Que choisir, difficile de réglementer ce que font les influenceurs sur les réseaux sociaux. Le quotidien britannique The Guardian se fait l'écho des nouvelles techniques adoptées notamment par British American Tobacco (BAT), l'un des poids lourds mondiaux du secteur du tabac, qui fabrique et distribue les produits Lucky Strike, Pall Mall ou encore Winfield. BAT s'est lancé dans une campagne de publicité sur les réseaux sociaux, et particulièrement sur TikTok, en utilisant des influenceurs, pour un total d'un milliard de livres sterling (1,157 milliard d'euros), pour faire la promotion de nouveaux produits sans tabac, mais qui contiennent de la nicotine.

Le but de BAT, face au déclin de la cigarette, est de garder sa clientèle en la rendant dépendante à des produits présentés comme moins nocifs, avec un slogan prometteur : « A Better Tomorrow », « un lendemain meilleur ». Comment le rapporte aussi Slate, British American Tobacco promeut, par exemple, des sachets de snus, distribués sous la marque Lyft, des sachets de nicotine à caler contre la gencive.

Toucher 500 millions de consommateurs

Et la campagne de publicité ne risque pas de s'arrêter là. En effet, toujours selon The Guardian, BAT prévoit de toucher 500 millions de consommateurs avec ces produits sans tabac, mais avec nicotine d'ici à 2023. Le problème [...] Lire la suite