La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 275,63
    -268,31 (-1,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Comment l'industrie s'adapte pour recruter?

SERIE REVALORISER LES CARRIERES 4/4 - Salaire, conditions de travail, formation: toutes les recettes sont bonnes pour redonner de l'attractivité aux secteurs les plus touchés par la crise de recrutement. Focus sur l'industrie, qui peine à trouver des candidats sur certains de ses métiers.

Trouver des candidats, et vite. Déjà confrontée qui fait exploser ses coûts, l'industrie française doit aussi affronter une pénurie de main-d'œuvre sur certains de ses métiers (chaudronniers, ajusteurs… ). "On a à peu près 70.000 à 75.000 emplois qu'on pourrait immédiatement pourvoir, mais il manque des candidats, soulignait en janvier Eric Trappier, patron de l'UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie) et . Il faut une mobilisation générale. L'industrie, c'est noble!"

Démontrer la richesse des métiers

La filière s'est donc mise en ordre de marche. Première priorité: , qui permet de former les jeunes au plus près des besoins des entreprises. Le nombre d'apprentis chez les adhérents de l'UIMM a augmenté de 21% en 2021, à 59.000 jeunes, et l'organisation vise le chiffre de 75.000 en 2023. Les dirigeants du secteur peuvent compter sur un coup de pouce du gouvernement: les aides exceptionnelles instaurées pendant la crise sanitaire pour les patrons qui embauchent un apprenti (jusqu'à 5.000 euros pour un mineur, 8.000 euros pour les plus de 18 ans), qui devaient se terminer fin juin, ont été prolongées jusqu'à la fin 2022.

L'industrie s'attelle également à aller au contact des recrues potentielles. La région Hauts-de-France et la section régionale de l'UIMM ont ainsi réaménagé un camion pour le transformer en véritable usine ultra-automatisée de 50 m2 , intitulé La Fabrique 4.0. "Nous nous sommes rendu compte que nos métiers étaient très mal connus, et qu'il fallait aller vers le public, explique Olivier Durteste, directeur général de cette antenne de l'UIMM. Nos besoins sont énormes: 10.000 emplois ces prochaines années rien que sur le sujet de la mobilité électrique (usines de batteries, voitures électriques…)." Le camion, qui a nécessité un investissement de 1,8 million d'euros, sillonnera les routes durant trois ans. Il accueille depuis la fin du mois de mars 120 à 150 collégiens, lycéens ou demandeurs d'emplois par jour.

La Fabrique 4.0, inaugurée en mars dans les Hauts-de-France. Ce camion réaménagé en usine automatisée de 50 m2 permet à l\'industrie d\'aller au devant des jeunes pour présenter ses métiers.
La Fabrique 4.0, inaugurée en mars dans les Hauts-de-France. Ce camion réaménagé en usine automatisée de 50 m2 permet à l\'industrie d\'aller au devant des jeunes pour présenter ses métiers.

La Fabrique 4.0, inaugurée [...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles