Marchés français ouverture 5 h 9 min
  • Dow Jones

    30 967,82
    -129,44 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    11 322,24
    +194,39 (+1,75 %)
     
  • Nikkei 225

    26 157,57
    -265,90 (-1,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0269
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    21 831,56
    -21,51 (-0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    19 424,07
    -462,29 (-2,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    431,02
    -9,00 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    3 831,39
    +6,06 (+0,16 %)
     

L'Inde interdit les exportations de blé, le G7 s'alarme d'une aggravation de la crise

© NARINDER NANU / AFP

Les pays du G7 s'alarment samedi de la décision de l'Inde d'interdire les exportations de blé face à la baisse de sa production, due notamment à des vagues extrêmes de chaleur. Pour le G7, cette décision va "aggraver la crise" d'approvisionnement en céréales avec la guerre en Ukraine.

L'Inde a annoncé samedi interdire les exportations de blé face à la baisse de sa production, due notamment à des vagues extrêmes de chaleur, une décision qui va "aggraver la crise" d'approvisionnement en céréales avec la guerre en Ukraine, s'alarme le G7. Deuxième producteur de blé au monde, l'Inde a décidé d'interdire les exportations de cette denrée, sauf autorisation spéciale du gouvernement, afin d'assurer la "sécurité alimentaire" de ses 1,4 milliard d'habitants.

Les contrats d'exportation conclus avant le décret pourront être honorés, la mesure ne concernant que les exportations futures. Pour ces dernières, l'Inde approuvera au cas par cas les demandes d'autres pays "afin de répondre à leurs besoins".

>> LIRE AUSSI - Inde : des risques de pénuries d’électricité du fait d’une intense canicule

Le G7 critique la décision de l'Inde

Réunis à Stuttgart, en Allemagne, les ministres de l'Agriculture du G7 ont aussitôt critiqué cette décision, qui intervient alors que le marché mondial du blé est déjà sous forte tension du fait du conflit ukrainien. "Si tout le monde commence à imposer de telles restrictions à l'exportation ou même à fermer les marchés, cela ne fera qu'aggraver la crise et cela nuira aussi à l'Inde et à ses agriculteurs", a déclaré le ministre allemand de l'Agriculture, Cem Özdemir, à l'issue d'une réunion avec ses homologues.

"Nous nous sommes prononcés contre des restrictions d'exportation et appelons à maintenir les marchés ouverts (...). Nous appelo...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Au Liban, les pénuries s'aggravent avec la guerre en Ukraine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles