La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    35 848,73
    +319,77 (+0,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

L'incroyable salaire proposé aux analystes juniors par JPMorgan

·1 min de lecture

JPMorgan Chase va augmenter le salaire de ses analystes de première année. Auparavant payés 85.000 dollars, ils émargeront désormais à 100.000 dollars annuels, a indiqué à CNN Business une source proche du dossier. Avec cette hausse des salaires, qui prendra effet le 1er juillet, la génération Z touchera ainsi des rémunérations à six chiffres, dès la sortie de l'université.

Les analystes juniors ne seront pas les seuls à bénéficier de cette augmentation. La firme américaine va également augmenter les salaires des analystes de deuxième année à 105.000 contre 90.000 dollars actuellement. La rémunération des troisièmes année passera quant à elle de 95.000 dollars à 110.000 dollars, rapporte Business Insider.

>> A lire aussi - Brexit : Macron remercie JPMorgan, des centaines de traders rapatriés de Londres à Paris !

Cette nouvelle grille salariale fera de JPMorgan la banque la plus lucrative pour les analystes juniors, alors que la guerre des talents fait rage à Wall Street et dans la Silicon Valley. Pour Alan Johnson, directeur général du consultant en rémunération chez Johnson Associates, cette décision est le signe d'une "entreprise saine et d'un marché du travail tendu".

>> A lire aussi - L’économie des États-Unis partie pour un long boom, selon JPMorgan

Alors que les Etats-Unis font face à une pénurie de main-d'œuvre, en raison de la pandémie, de nombreuses entreprises ont décidé de proposer des avantages substantiels pour attirer les talents. Comme le rappelle CNN, Bank of America (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"Equans", la nouvelle entité dédiée aux services d'Engie
Le gouvernement ne veut pas donner de coup de pouce au rachat de M6 par TF1
Faux permis de conduire : Jade et Arnaud Lagardère mis en cause par leur ex-garde du corps
Brexit : Macron remercie JPMorgan, des centaines de traders rapatriés de Londres à Paris !
Lafuma et Millet bientôt vendus par Calida (Aubade)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles