Marchés français ouverture 2 h 40 min
  • Dow Jones

    32 196,66
    +466,36 (+1,47 %)
     
  • Nasdaq

    11 805,00
    +434,00 (+3,82 %)
     
  • Nikkei 225

    26 556,83
    +129,18 (+0,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,0399
    -0,0017 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    19 825,12
    -73,65 (-0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    29 125,53
    +303,86 (+1,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    679,91
    -1,20 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 023,89
    +93,81 (+2,39 %)
     

L'incroyable projet européen de drone hypersonique

HORS-SERIE - Installée en Suisse, Allemagne, Espagne et France, la start-up créée par le Russe Mikhail Kokorich développe un drone cargo propulsé à l'hydrogène capable d'atteindre la vitesse hallucinante de Mach 15.

Il a l'œil vif, le visage poupon, un accent russe à couper au couteau et une ambition sans limite. A 45 ans, Mikhail Kokorich, fondateur de la start-up Destinus, s'est fixé un défi monumental: développer un drone cargo hypersonique, propulsé à l'hydrogène. , sera capable d'atteindre Mach 15, plus de 18.000 km/h… Après un décollage avec un moteur d'avion à hydrogène liquide, il enclenchera son moteur-fusée, lui aussi propulsé à l'hydrogène, pour atteindre la mésosphère, la couche de l'atmosphère située entre 50 et 90 km d'altitude, ce qui lui permettra de livrer du fret de la France à l'Australie en moins de deux heures. L'entrepreneur russe, installé en Europe depuis 2021 après dix ans aux Etats-Unis, l'assure: "Ce projet correspond à tous les grands défis actuels de l'aviation: la préservation de l'environnement, avec zéro émission de CO2 en vol, la vitesse et l'autonomie, le drone étant 100% autonome."

100 millions de dollars levés

Fondé en mars 2021 en Suisse, installé à Munich, Madrid et Toulouse, Destinus n'a pas perdu de temps. Dès septembre, la start-up faisait décoller son premier prototype dans la banlieue de Munich: Jungfrau, un engin de la taille d'une voiture. En février 2022, Destinus bouclait une première levée de fonds de 29 millions de dollars auprès d'investisseurs nord-américains, européens, asiatiques et sud-américains. La valorisation atteignait déjà 100 millions de dollars, onze mois seulement après la création de la société. Les effectifs ont également décollé: le groupe, qui est passé de zéro à 70 salariés en un an, vise une centaine de personnes fin 2022, et 200 en 2023.

Un second prototype de la taille d'un bus

La jeune pousse travaille désormais sur un second prototype, de la taille d'un bus, qu'il veut faire voler près de Huelva, dans le sud de l'Espagne, ces prochains mois. En fin d'année, ce prototype sera équipé du moteur à hydrogène que Destinus développe en interne. Destinus veut ensuite développer des engins de taille croissante: un [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles