La bourse ferme dans 53 min
  • CAC 40

    6 638,05
    +4,28 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 108,03
    -8,74 (-0,21 %)
     
  • Dow Jones

    34 990,93
    -93,60 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,1869
    -0,0027 (-0,23 %)
     
  • Gold future

    1 826,80
    -9,00 (-0,49 %)
     
  • BTC-EUR

    32 867,71
    -926,89 (-2,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,94
    -24,96 (-2,63 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,74
    +0,12 (+0,16 %)
     
  • DAX

    15 589,64
    -50,83 (-0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 046,50
    -31,92 (-0,45 %)
     
  • Nasdaq

    14 687,27
    -91,00 (-0,62 %)
     
  • S&P 500

    4 399,35
    -19,80 (-0,45 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3919
    -0,0039 (-0,28 %)
     

L'incroyable geste d'Adecco en faveur de 15 000 jeunes

·2 min de lecture

Le groupe Adecco a fait une annonce de taille lors du sommet Choose France, organisé par l'Elysée mardi 29 juin et qui réunit 120 patrons étrangers. Le mastodonte de l'intérim veut donner un coup de booste à son activité d'insertion en accompagnant 15.000 personnes éloignées de l'emploi d'ici 2023.

C’est une facette moins connue d’Adecco, le numéro un de l’intérim en France. Le groupe franco-suisse s’engage depuis plusieurs années pour accompagner les personnes éloignées de l’emploi à retrouver un job. Et compte tenu de la situation actuelle, le mastodonte du secteur a pris un engagement fort lors du sommet Choose France organisé mardi 29 juin depuis quatre ans par l’Elysée et qui réunit 120 patrons étrangers. "On s’attend à beaucoup de tension sur le marché du travail pour les personnes éloignées de l’emploi, explique Alain Dehaze, le PDG d’Adecco. On a décidé de passer de 100 agences à 150 agences dédiées à l’activité d’intérim insertion. Ce qui va nous conduire a engagé 300 personnes pour accompagner 15.000 personnes d’ici 2023."

Concrètement, travaille main dans la main avec pour sélectionner des candidats. "L’opérateur public nous envoie des profils qui sont aptes à reprendre un travail, poursuit Alain Dehaze. Ensuite nous effectuons un bilan de compétence avec eux pour les orienter vers des métiers qui leur correspondent. L’idée est de faire du sur-mesure." En clair, les bénéficiaires sont des personnes touchant le revenu de solidarité active (RSA) ou l’Allocation de solidarité spécifique (ASS), des travailleurs handicapés, des personnes sans activité professionnelle depuis au moins un an ou encore des personnes sans expérience professionnelle dont le niveau de qualification ne dépasse pas le CAP ou le BEP. Une fois sélectionnés, les candidats se voient, par exemple, proposer un contrat d’insertion professionnelle intérimaire (CIPI), un dispositif qui mixe des périodes en formation et des missions d’intérim, ou un . "Tout au long de leur parcours, les personnes sont suivies par un tuteur qui peut par exemple les accompagner en entreprise pour leurs premiers jours", poursuit Alain Dehaze. A noter un détaille important: Adecco réinvestit les bénéfices dégagés pour développer cette activité, ce qui permet de financer aujourd’hui l’ouverture de nouvelles [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles