La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,73
    -336,14 (-4,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,04 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1322
    +0,0110 (+0,99 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    48 007,48
    -376,41 (-0,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,82 (-6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,15
    -10,24 (-13,06 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    -660,94 (-4,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    -266,34 (-3,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,57 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,66 (-2,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,64 (-2,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3342
    +0,0022 (+0,16 %)
     

L'image du week-end: le conflit de la pêche entre la France et l'Angleterre fera-t-il couler la COP26?

·2 min de lecture

Si le gouvernement britannique "salue" le report des sanctions françaises, l'avis de tempête attendu jeudi sur les relations France-Angleterre va-t-il impacter la COP26?

Qui scandera le premier “touché coulé”? L’entrée en vigueur du le 1er janvier 2020 a dégradé les relations entre Paris et Londres. Le chef de l’Etat français menaçait de renforcer ses contrôles douaniers ce 1er novembre 2021. Si la France souhaite ainsi dénoncer le manque de licences accordées par l’Angleterre , la Reine ne désire pas nager en eaux troubles ce lundi. Elle a subtilement souligné l’importance de “s’élever au-dessus de la politique du moment” à l’occasion du sommet de lancement de . Dans diffusé aux dirigeants mondiaux réunis à Glasgow, la souveraine britannique a mis en évidence l’importance pour les nations de s’unir “pour une cause commune” et de “travailler côte à côte”.

Avalant l’appât qui dissimule l’hameçon, a ainsi décidé de reporter cette interdiction d’accès des pêcheurs britanniques aux ports français. “Ce n’est pas pendant qu’on négocie qu’on va mettre des sanctions”, justifie le chef de l’Etat français. Dans un communiqué du 1er novembre 2021, l’Elysée précise par ailleurs sa volonté de ne pas appliquer de rétorsion, au moins jusqu’au jeudi 4 novembre 2021. Le secrétaire d’État britannique chargé du Brexit, David Frost, rencontrera le secrétaire d’État français aux Affaires européennes Clément Beaune afin de poursuivre les discussions sur la pêche. Parmi les mesures considérées, l'interdiction du débarquement des produits de la mer britanniques en France, le contrôle de sécurité systématique pour les navires britanniques ou encore le renforcement des contrôles sanitaires sur tous les produits en provenance d’Angleterre, restent envisagées. “Pendant dix mois les résultats ont été trop lents, précise Emmanuel Macron. Si cette nouvelle méthode permet d’avoir un résultat, je souhaite qu’on lui donne une chance.” Le chef de l’Etat souligne également faire “confiance au Premier ministre britannique, .”

Le calme avant la tempête?

Les prochains jours ne risquent pas seulement d’être placés sous le signe des ultimatums aux alentours de La Manc[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles