La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 570,31
    -181,01 (-0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1734
    -0,0037 (-0,32 %)
     
  • Gold future

    1 755,20
    -1,50 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    40 494,75
    -729,50 (-1,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 206,45
    -19,09 (-1,56 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,64
    -0,97 (-1,34 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 944,02
    -83,46 (-1,19 %)
     
  • Nasdaq

    15 022,14
    -159,79 (-1,05 %)
     
  • S&P 500

    4 439,63
    -34,12 (-0,76 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3756
    -0,0041 (-0,30 %)
     

Lille-PSG : Une rentrée pour faire ses classes

·1 min de lecture

Ce dimanche sur les coups de 20h, l'arbitre israélien Yigal Frid aura la lourde tâche de tirer le coup de canon qui lancera la saison de Lille ainsi que celle du Paris Saint-Germain. Le départ d'un marathon long d'une dizaine de mois pour ces deux géants de Ligue 1 en quête d'une nouvelle année couronnée de succès. Reste qu'à l'heure de vérifier le contenu des cartables, Lillois comme Parisiens arrivent sur la pointe des pieds avec une poignée d'interrogations en tête.

Au sommet de l'Hexagone


Qui dit Lille-PSG dit forcément revanche ou rivalité sportive, au choix. Pour le club de la capitale, c'est le premier intitulé qui s'est dévoilé en haut de sa copie. Car en plus d'avoir été privé d'un dixième sacre national, en mai dernier, par la bande du désormais ex-entraîneur lillois Christophe Galtier, le Paris Saint-Germain n'avait réussi à prendre qu'un point en deux journées de championnat face aux Dogues…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles