Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 526,55
    +98,03 (+1,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 523,31
    +49,54 (+1,11 %)
     
  • Dow Jones

    36 247,87
    +130,49 (+0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,0764
    -0,0034 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    2 020,80
    -25,60 (-1,25 %)
     
  • Bitcoin EUR

    40 663,62
    -170,20 (-0,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    914,81
    +18,10 (+2,02 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,26
    +1,92 (+2,77 %)
     
  • DAX

    16 759,22
    +130,23 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 554,47
    +40,75 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    14 403,97
    +63,98 (+0,45 %)
     
  • S&P 500

    4 604,37
    +18,78 (+0,41 %)
     
  • Nikkei 225

    32 307,86
    -550,45 (-1,68 %)
     
  • HANG SENG

    16 334,37
    -11,52 (-0,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2551
    -0,0043 (-0,34 %)
     

Lille-OM: le choc européen pour les Dogues, qui laissent Marseille à la troisième place

Lille-OM: le choc européen pour les Dogues, qui laissent Marseille à la troisième place

Et si la saison de Ligue 1 avait basculé ce samedi au stade Pierre-Mauroy ? Entre Ligue des champions et Ligue Europa Conference, ce choc entre Lille et Marseille ne manquait pas d'enjeux sur le terrain. Et pourtant, la rencontre de la 36e journée a mis une mi-temps pour se décanter et offrir un spectacle digne de ce nom dans une soirée où d'un point de vue comptable, la bonne opération est pour Lille, qui a renversé l'OM (2-1).

Un très bon coup pour les Lillois, qui repoussent Rennes et Lyon à quatre points. En revanche, c'est la soupe à la grimace pour les Phocéens, toujours troisièmes de Ligue 1, qui manquent l'opportunité de mettre la pression sur Lens qui pourrait s'envoler au classement sur la pelouse de Lorient dimanche (17h05).

>> Revivez Lille-OM

Clauss opportuniste

Sous les yeux de Burak Yilmaz, présent pour donner le coup d'envoi fictif de la rencontre, on attendait du spectacle entre les deux formations aux ambitions européennes. Pourtant, Lillois et Marseillais ont imprimé un rythme plutôt tranquille au stade Pierre-Mauroy. Le premier acte a été marqué par une sortie sur blessure de chaque côté (Gigot, Ismaily) et par l'opportunisme de Jonathan Clauss, buteur sur la seule frappe cadrée en 45 minutes. Le piston aurait pu s'offrir un doublé avant le repos, mais sa frappe a terminé dans les tribunes de l'enceinte lilloise.

Dominés, les Dogues ne se sont pas créés la moindre occasion en première période et ont attendu la 35e minute pour enfin tenter une incursion dans la défense marseillaise. Sans pour autant se montrer dangereux. De quoi remettre en question les choix de Paulo Fonseca, qui a notamment décidé de titulariser Jonas Martin au milieu.

Des Dogues renversants

Dos au mur, les Lillois ont pourtant réagi en profitant d'un beau cadeau de l'OM. Sur un ballon en retrait de Kaboré dans la surface, Chancel Mbemba n'a pas communiqué avec Pau Lopez, qui a concédé un pénalty en fauchant Baleba. Une sanction immédiatement transformée par le 22e but de Jonathan David en Ligue 1 cette saison (49e). Une réalisation qui a eu le mérite de réveiller des supporters des Dogues... et les deux équipes, endormies pendant 45 minutes.

Piqués au vif, les hommes d'Igor Tudor sont rapidement repartis de l'avant. Si Lucas Chevalier s'est interposé devant Cengiz Ünder, le portier lillois a été battu par Alexis Sanchez, mais le Chilien a vu son but refusé pour hors-jeu (64e). Une fausse joie suivie d'un coup de poignard, celui asséné par Jonathan Bamba, buteur de la tête huit minutes plus tard sur un caviar de Rémy Cabella, tout juste entré en jeu (72e).

Cette victoire lilloise met fin à la terrible série des Nordistes, qui n'avaient gagné qu'un seul match face aux équipes du top 4 (face à Lens). Les coéquipiers de Benjamin André conservent leur 5e place et repoussent Rennes et Lyon - vainqueur de Monaco vendredi - à quatre points. Cette défaite est en revanche difficile à avaler pour l'OM, qui manque l'occasion de passer devant Lens avant le déplacement des Sang & Or à Lorient dimanche. Pire, les joueurs d'Igor Tudor peuvent se retrouver à cinq points de la deuxième place en cas de victoire lensoise.

Article original publié sur RMC Sport