Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    53 734,26
    +965,57 (+1,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 226,49
    +27,92 (+2,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

Lille: "Il faut la fermer", Létang hausse le ton après la déroute à Lorient

Lille: "Il faut la fermer", Létang hausse le ton après la déroute à Lorient

Ils avaient l'occasion de rejoindre l'AS Monaco et l'OM en tête de la Ligue 1. Mais ils ont coulé ce dimanche à Lorient, giflés 4-1 pour leur première défaite de la saison. Privés de certains éléments dont Alexsandro et Adam Ounas, les Lillois ont vécu un calvaire en terre bretonne. Ce qui n'a pas du tout plu à leur président Olivier Létang, qui attend une vive réaction dès jeudi en barrage retour de Ligue Europa Conférence, sur le terrain de Rijeka (victoire 2-1 du Losc à l'aller).

"Il faut se taire"

"Je pense qu’il ne faut pas faire de grande théorie. Quand on est prévenu, qu’on le sait, que le capitaine le répète dans le vestiaire avant le match en disant ‘attention à notre entame de match, ils vont venir nous chercher…’ et qu’au bout de dix minutes de jeu vous êtes menés (2-0) en donnant en plus les buts en plus, vous vous sabordez. Après, on peut faire toutes les théories du monde, mais lorsque l’on se saborde comme ça, contre une équipe qui, on le sait, joue avec un bloc très bas avant de procéder en contre, c’est difficile de marquer des buts", a-t-il déploré au micro de Canal+.

"On s’est sabordé tout seul. Je pense qu’aujourd’hui il ne faut pas parler. On a déjà eu un avertissement jeudi (contre Rijeka). Aujourd’hui on a reçu une claque. Je n’ai pas vu nos valeurs, nos valeurs de combat, de férocité. Il faut se taire, la fermer et maintenant, il faut gagner des matchs", a conclu Létang, remonté. Plombés par leur début de match cauchemardesque, les joueurs de Paulo Fonseca ont sombré au Moustoir, asphyxiés par des Merlus pressants et sans complexe. Après trois journées, Lille pointe à la 10e place du classement avec quatre points.

Article original publié sur RMC Sport