La bourse est fermée

Lilium fait la démonstration de son taxi volant électrique

Louis Neveu, Journaliste

Fin juin 2017, Futura expliquait que la société allemande Lilium effectuait son premier vol avec le prototype de son taxi volant électrique, le Lilium Jet. Plus de deux ans et demi après, la société a profité des derniers mois pour réaliser des vols d’essais plus complets. Après un décollage vertical à partir des 36 moteurs électriques placés à la fois sur le bord de fuite des deux ailes et sur des supports pivotants situés de part et d’autre du nez de l’appareil, l’aéronef a réalisé des manœuvres de maniabilité. Il a atteint une vitesse de 65 km/h pour ensuite monter avec une vitesse ascensionnelle de 300 pieds par minute, soit un peu plus de 90 mètres/min.

Pas vraiment spectaculaire, plutôt court, le dernier vol d’essai du Lilium lui a pourtant permis de vérifier son comportement lors de mises en virage avec une inclinaison de 30°. © Lilium

300 km/h en croisière

Le Lilium Jet ne s’est pas contenté d’un vol à plat, il a aussi effectué des manœuvres de maniabilité avec des virages à 20, puis 30 degrés, avant une descente à 300 pieds/min, d’autres virages, puis un atterrissage vertical. La durée du vol a été limitée à seulement trois minutes, mais a permis de vérifier si l’appareil se comportait comme prévu lors de ses virages inclinés. Après cette première phase de test, le prochain objectif consiste à réaliser un vol de croisière.

Lors de ce vol d’essai, pour prendre de la vitesse l’avion électrique va réorienter ses douze rotors placés sur le nez pour diriger le flux d’air vers les ailes et améliorer la portance de l’appareil afin qu’il puisse prendre plus facilement sa vitesse. À terme, la startup compte atteindre les 300 km/h en croisière. Lilium souhaite que son taxi volant soit totalement opérationnel sur deux ou trois bases dans le monde d’ici 2025.

> Lire la suite sur Futura