Marchés français ouverture 49 min
  • Dow Jones

    33 597,92
    +1,58 (+0,00 %)
     
  • Nasdaq

    10 958,55
    -56,34 (-0,51 %)
     
  • Nikkei 225

    27 574,43
    -111,97 (-0,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,0516
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    19 424,62
    +609,80 (+3,24 %)
     
  • BTC-EUR

    16 001,04
    -229,71 (-1,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    394,77
    -7,26 (-1,81 %)
     
  • S&P 500

    3 933,92
    -7,34 (-0,19 %)
     

Ligue1: Le RC Lens réenchante le football

Laurent Sanson/Panoramic/Bestimage

Proche de la faillite il y a quelques années, le club connaît un nouvel engouement en Ligue 1. Rentable, il recherche un actionnaire minoritaire.

Des tribunes debout, des chants puissants, quel que soit le résultat, et une communion toujours au rendez-vous entre joueurs et supporters. Pour oublier les scandales et les caprices de stars qui rythment le monde du foot français, tout amateur de ballon rond devrait aller se ressourcer au stade Bollaert, entonner Les Corons de Pierre Bachelet, l'hymne des sang et or. La fierté d'une région où 40% des jeunes de moins de 25 ans sont au chômage, où 36% de la population déclarent moins de 10.000 euros de revenus par an.

Depuis trois ans, le Racing Club de Lens pratique le football le plus attrayant de l'Hexagone. Un jeu tourné vers l'attaque. Après deux saisons terminées aux portes de l'Europe, le club tient, pour le moment, le rythme du PSG. "Nous ne sommes pas les plus riches du championnat, mais nous avons quelques idées, confie Franck Haise, entraîneur du club depuis 2020. Notre recrutement privilégie des profils tournés vers le collectif. Nous vendons aux joueurs un schéma positif: il y a une ferveur populaire énorme, la volonté c'est de prendre du plaisir." Le budget est pourtant celui d'un club de milieu de tableau, à 62 millions d'euros hors transfert.

Lire aussiFootball : du procès au mariage, pourquoi la LFP rachète Mon Petit Gazon

"Un potentiel incroyable"

Le succès de Lens tient aussi à un concours de circonstances. Proche de la faillite alors qu'il est la propriété de l'Azerbaïdjanais Hafiz Mammadov, le club est récupéré par le financier Joseph Oughourlian en 2016. Le fondateur d'Amber Capital le concède facilement: "Je me suis retrouvé malgré moi à la tête d'un club de football via mon investissement dans l'Atletico Madrid. Je ne l'ai pas choisi, mais je me suis vite rendu compte qu'il y avait un potentiel incroyable. Ce club a une importance capitale dans la région la plus pauvre de France." Place à la rationalité et au pragmatisme. Le RC Lens compte alors 80 salariés. La masse salariale est divisée par deux. "Le but était de sauver le club en Ligue 2 ca[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi