La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 624,09
    -1 547,63 (-4,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Ligue Europa : Villareal et Manchester United se qualifient pour la finale

·3 min de lecture

Avec son match nul face à Arsenal (0-0), Villareal se qualifie pour la finale de la Ligue Europa. Le club espagnol affrontera Manchester United, qui a éliminé l'AS Rome.

Arsenal ne disputera pas de Coupe d'Europe l'année prochaine. Les "Gunners" ont été tenus en échec à domicile par Villareal en demi-finale de Ligue Europa (0-0). Un résultat qui les élimine car les Espagnols avaient emporté 2 à 1 le match aller. Ces derniers affronteront en finale Manchester United, qualifié aux dépends de l'AS Rome malgré la victoire de ces derniers.

Le Nigérian de Villareal, Chukwueze, plante la première banderille mais Leno s'envole pour détourner en corner (5e). Arsenal prend ensuite le jeu à son compte et installe un jeu de possession. Sa domination reste cependant stérile : les "Gunners" peinent à se créer une occasion franche, si ce n'est un centre manqué de Saka au second poteau (23e).

En face, Villareal ne panique pas et réagit sur coup de pied arrêté. Un coup franc de Dani Parejo aux abords de la surface passe juste au-dessus du montant londonien (23e).

Puis, Arsenal passe à la vitesse supérieure. Sur un corner, le ballon navigue dans la surface de réparation. La défense de Villarreal peine à dégager. Pierre-Emerick Aubameyang reprend le ballon de volée mais ce dernier vient heurter le poteau (26e). Quelques minutes plus tard, Villareal perd son ailier Chukweze, pourtant bien en vue dans cette demi-finale, évacué sur une civière et remplacé par Pino (30e).

Match poussif

Dans ce match poussif, Arsenal manque d'ouvrir le score sur un "but gag". Une frappe enroulée d'Aubameyang est bloqué par Rulli... qui relâche le ballon le laissant filer entre ses jambes. Il le rattrape in extremis à quelques centimètres de la ligne (39e).

À la sortie des vestiaires, les "Gunners" reviennent fort : trouvé dans la surface de réparation par Kieran Tierney, Nicolas Pepe reprend le ballon de volée de l'extérieur mais son tir est trop croisé (47e). Puis, c'est au tour d'Emile Smith d'être trouvé de la même manière… pour le même résultat (49e).

Sous pression, Villareal ne reste pas moins dangereux. Sur une récupération haute, les Espagnols ont un 3 contre 2 à jouer. Moreno prend trop son temps et frappe mollement sur Leno qui capte le ballon (53e). Le début d'une séquence plus sereine pour le "sous-marin jaune". Les Espagnols tiennent la possession et se permettent de longues séquences de passes, sans être bousculés par une équipe londonienne toujours aussi timorée. Le temps joue pour eux et chaque minute qui passe les rapproche d'une qualification en finale.

Cependant, Arsenal sait qu'il n'a besoin que d'un petit but pour renverser le résultat du match aller. Un centre de Nicolas Pépé trouve la tête de Holding. Trop décroisée, elle fuit le cadre de peu (73e). Puis Aubameyang trouve à nouveau le poteau d'une tête au milieu de la défense (78e).

Malgré de multiples tentatives dans les dernières minutes des Anglais, le bloc défensif de Villareal ne lâche rien. Un résultat nul et vierge qui envoie l'entraîneur des Espagnols, Unaï Emery, en finale de la Ligue Europa pour la cinquième fois de sa carrière. Un record.

• AS Rome 3 - 2 Manchester United (match aller : 2 - 6)

Manchester United, sur orbite après sa démonstration de l'aller (6-2), a validé au petit trot sa qualification pour la finale de la Ligue Europa aux dépens d'une Roma combative qui s'est consolée par une victoire (3-2) à l'Olimpico.

Edinson Cavani va pouvoir goûter, à 34 ans, à sa première finale européenne, le 26 mai à Gdansk (Pologne). Et l'infatigable attaquant uruguayen des Red Devils l'a bien mérité avec un nouveau doublé (39e, 68e) après celui du match aller.