Marchés français ouverture 21 min
  • Dow Jones

    29 823,92
    +185,32 (+0,63 %)
     
  • Nasdaq

    12 355,11
    +156,41 (+1,28 %)
     
  • Nikkei 225

    26 800,98
    +13,44 (+0,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,2086
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    26 571,88
    +4,20 (+0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    15 646,71
    +175,22 (+1,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    371,27
    -8,59 (-2,26 %)
     
  • S&P 500

    3 662,45
    +40,82 (+1,13 %)
     

Ligue Europa : Cinq choses à savoir sur l'entrée en lice du LOSC et de l'OGC Nice

Hortense Leblanc
·1 min de lecture

► La première campagne européenne de Nice sous l’ère Ineos

Racheté par le groupe pétrochimique britannique en août 2019, l’OGC Nice n’a plus disputé de coupe d’Europe depuis la saison 2017-2018. Les Aiglons avaient alors été battus par Naples en Ligue des Champions, après avoir battu l’Ajax en 3e tour préliminaire. Reversés en Ligue Europa, ils étaient parvenus à sortir de leur groupe composé de Zulte Waregem, du Vitesse Arnhem et de la Lazio Rome, avant d’être éliminés par le Lokomotiv Moscou en 16e de finale. Leur adversaire du jour, le Bayer Leverkusen, est plus habitué aux joutes européennes. Les Allemands ont disputé un quart de finale de Ligue Europa l’année dernière, éliminés par l’Inter Milan.

► Des clubs au fonctionnement proche

Les rapprochements entre les projets de Nice, propriété d’Ineos, et du Bayer Leverkusen, propriété du groupe pharmaceutique Bayer, sont nombreux. Tout comme le LOSC, ces clubs misent sur la valorisation de jeunes joueurs prometteurs, afin de les revendre au prix fort à de plus grands clubs. Le Bayer Leverkusen a ainsi vendu sa pépite Kai Havertz à Chelsea pour près de 80 millions d’euros cet été. Il pourra compter ce soir sur Leon Bailey, 23 ans, et...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi