La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 266,77
    -476,05 (-1,37 %)
     
  • Nasdaq

    13 371,13
    -30,73 (-0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    28 608,59
    -909,71 (-3,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0034 (+0,28 %)
     
  • HANG SENG

    28 013,81
    -581,89 (-2,03 %)
     
  • BTC-EUR

    46 264,83
    -1 991,58 (-4,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 509,36
    +1 266,68 (+521,96 %)
     
  • S&P 500

    4 150,87
    -37,56 (-0,90 %)
     

Ligue des champions : le PSG a-t-il franchi un cap en éliminant le Bayern Munich ?

·1 min de lecture

Peu importe la défaite mardi soir en quarts de finale retour de la Ligue des champions (1-0) : le PSG a réalisé un authentique exploit en éliminant le grand Bayern Munich, grâce à la victoire à l’aller en Allemagne (3-2). Les Parisiens, à qui de nombreux fans et experts prédisaient une élimination, y compris l’auteur de ces lignes, se sont offert le scalp du tenant du titre, considéré comme la meilleure équipe actuelle en Europe. Cerise sur le gâteau : Neymar et ses partenaires prennent leur revanche sur la finale perdue l’an passé à Lisbonne contre ces mêmes Munichois. 

Mais au-delà du clin d'œil historique, le PSG semble avoir passé un cap sur la scène européenne en se qualifiant pour la deuxième année de suite pour les demi-finales de la C1, ce que seuls Saint-Etienne (1975-1976) et l’OM (1990-1991) avaient réalisé en France. Tout le club peut désormais légitimement rêver au titre suprême, l’objectif affiché depuis le rachat par les propriétaires qataris. 

>> A LIRE - Ligue des champions : "Le PSG a mérité sa qualification" contre le Bayern

La fin de la malédiction des matches aller-retour 

Malgré son parcours jusqu’en finale l’an passé, le PSG n’avait pas évacué tous les doutes sur sa capacité à se transcender en Ligue des champions. En cause : le format du Final 8 à Lisbonne, avec des quarts de finale et des demi-finales sur un match sec, et non pas dans le traditionnel format aller-retour en raison de la pandémie de coronavirus. Mais cette saison, les Parisiens on...


Lire la suite sur Europe1