La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 203,24
    -539,58 (-1,55 %)
     
  • Nasdaq

    13 358,13
    -43,73 (-0,33 %)
     
  • Nikkei 225

    28 608,59
    -909,71 (-3,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,2161
    +0,0027 (+0,22 %)
     
  • HANG SENG

    28 013,81
    -581,89 (-2,03 %)
     
  • BTC-EUR

    46 082,23
    -1 633,14 (-3,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 497,82
    +1 255,14 (+517,20 %)
     
  • S&P 500

    4 142,63
    -45,80 (-1,09 %)
     

Ligue des champions : le PSG change de dimension

·1 min de lecture

Le PSG est en demi-finale de la Ligue des Champions. Les Parisiens ont été battus un à zéro par le Bayern Munich ce mardi, mais ce sont bien eux qui se qualifient en éliminant le champion en titre. Pour Virginie Phulpin, ils ont encore changé de dimension ce mardi soir.  

Après leur finale l’an dernier, voilà les Parisiens en demi-finale. Deux fois de suite dans le dernier carré de la Ligue des Champions, mine de rien ça vous pose une équipe. Le PSG rejoint les deux seuls autres clubs français à avoir réussi un tel exploit. St Etienne dans les années 70 et l’OM au début des années 90. Les références absolues, ces équipes qui ont fait vibré la France et dont on relate aujourd’hui encore les épopées avec fierté et nostalgie. Les Parisiens des années 2020 sont de cette trempe-là.  

Ils s’installent aussi à la table du gratin européen. L’an dernier, ils ont atteint la finale, mais il y avait toujours quelqu’un pour dire que oui, mais c’était une édition spéciale, sans matches allers-retours à partir des quarts de finale. Et puis oui, les Parisiens sont peut-être allés en finale, mais ils n’avaient eu que l’Atalanta et Leipzig sur leur route, pas franchement des ogres européens.

Là, on est dans une configuration normale, et ils viennent de sortir coup sur coup le FC Barcelone de Messi et le Bayern Munich champion en titre, dans des matches aller-retour. Ca va, c’est assez bling-bling, comme tableau de chasse ? On peut donc arrêter avec les "oui, mais". Cette équipe-là fait partie ...


Lire la suite sur Europe1