La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    38 537,41
    -2 903,81 (-7,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Ligue des champions: le PSG éliminé par Manchester City

·2 min de lecture

Le PSG dit adieu au titre européen. Privés de Mbappé, les coéquipiers de Neymar se sont inclinés sur la pelouse gelée de Manchester City (2-0) pour le compte des demi-finales retour de la Ligue des champions. 

Le rêve de sacre du Paris SG a pris fin en demi-finale de Ligue des champions sur le terrain engrêlé de Manchester City, implacable à l'aller (2-1) comme au retour (2-0), mardi, avec un doublé de Riyad Mahrez. Sous le ciel hivernal du nord de l'Angleterre, les "Sky Blues" ont réalisé le match dont rêvaient les Parisiens en traversant la Manche.

En marquant sur leur première occasion (11e) par l'international algérien, les joueurs de Pep Guardiola ont imposé d'entrée leur tempo à cette rencontre, qu'ils ont tuée en seconde période d'un contre assassin (63e). A la conclusion, encore Mahrez, déjà buteur au Parc des princes.

"On a été efficace au moment où il le fallait. On mérite de passer", a indiqué le natif de Sarcelles à RMC Sport.Réalisme, jeu de transition, solidarité... Les Anglais ont étalé tout ce qui a manqué à Paris, qui de son côté a montré une nervosité indigne de son rang de finaliste sortant.

Comme à l'aller, les hommes de Mauricio Pochettino ont terminé à dix, après le carton rouge d'Angel Di Maria (69e), pour une semelle volontaire sur Fernandinho.

Un très mauvais geste qui laisse une très mauvaise dernière image à ce parcours qui, jusque-là, était irréprochable, après les qualifications obtenues aux dépens du FC Barcelone et du Bayern Munich, tenant du titre.

L'arbitre a-t-il insulté les joueurs parisiens ?

L'après-match a d'ailleurs été pollué par une polémique autour de l'arbitrage, Ander Herrera et Marco Verratti accusant l'arbitre néerlandais Björn Kuipers d'avoir insulté des joueurs parisiens.

Mais cela ne suffira pas à dissimuler la performance de Parisiens pas au niveau de leurs ambitions, malgré les progrès entrevus depuis la finale perdue face au Bayern en août dernier (1-0).

Mais le 29 mai à(...)


Lire la suite sur Paris Match