La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 937,04
    -22,96 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    13 626,06
    -9,93 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,18
    -276,11 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,2170
    +0,0025 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    29 391,26
    -767,75 (-2,55 %)
     
  • BTC-EUR

    26 552,60
    +165,61 (+0,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    649,61
    +2,29 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    3 849,62
    -5,74 (-0,15 %)
     

Ligue des champions : face à Manchester United, le PSG n'a pas le droit à l'erreur

·5 min de lecture

Battu chez lui à l'aller par les Red Devils (1-2), le PSG, deuxième de son groupe, à égalité avec Leipzig, ne peut pas se permettre un mauvais résultat à Old Trafford, mercredi. Une défaite le placerait dans une situation très délicate en vue des huitièmes de finale.

L’heure est au doute au PSG. Après un succès très mitigé contre Leipzig (1-0) et un nul concédé face à Bordeaux en Ligue 1 (2-2), les joueurs de Thomas Tuchel débarquent sans grande certitude à Manchester United.

L’équipe de la capitale joue, mercredi 2 décembre, son avenir en Ligue des champions face aux Red Devils. Alors que les Mancuniens sont leaders du groupe H avec neuf points et trois longueurs d’avance sur le PSG et Leipizig, une défaite ferait planer le risque d'une élimination pour les Parisiens.

Un nouveau revers face à Manchester United, après la déroute du match aller (1-2), cumulé à une victoire de Leipzig en Turquie, placerait le PSG au bord d'un gouffre, puisque le club allemand n'aura besoin ensuite que d'un seul point, face à des Anglais déjà qualifiés, pour le pousser hors de la phase finale. Un scénario inimaginable pour le club parisien, qui a toujours réussi à se sortir du piège des groupes depuis l'arrivée de ses riches propriétaires qataris en 2011.

"On arrive à Old Trafford pour gagner, c’est l’un des plus grands défis du monde", a expliqué, mardi, le coach parisien Thomas Tuchel en conférence de presse, à la veille du match. "Nous ne sommes pas ici pour prendre des excuses. C’est à nous de montrer le meilleur et de montrer que nous pouvons gagner ici."

"On en a raté deux, on n'a plus le droit de rater le troisième", a également insisté son milieu de terrain Marco Verratti en faisant référence aux deux défaites subies depuis le début de la phase de poules. "Il faut être confiant (...) On a passé des moments difficiles pour plein de raisons, mais il faut oublier tout cela. On a une finale à jouer, il faut être à 150 %. Il faut jouer avec de la personnalité, sans peur", a-t-il ajouté.

Neymar et Mbappé en dessous de leur niveau

Les Parisiens n'ont, en effet, pas connu la préparation idéale avant ce nouveau rendez-vous crucial. Même si les retours de Keylor Navas et Marquinhos, ménagés face à Bordeaux samedi, ou la présence de Marco Verratti (absent à l'aller) offrent des raisons d'espérer mieux à Old Trafford, où l’équipe avait brillé lors de sa dernière visite, en février 2019, en huitième de finale aller (2-0), les deux stars de l’effectif Neymar et Mbappé traversent une période compliquée.

Le jeune champion du monde français reste sur huit matches de C1 sans marquer, une série inédite pour ce monstre de statistiques. Il a aussi été muet en championnat contre Bordeaux, où il a montré autant de maladresse que d'agacement. "C’est difficile pour lui de marquer. Je ne peux pas l’expliquer. Il a la qualité, la personnalité et l’expérience pour être décisif. On va essayer de le pousser au meilleur niveau possible", a toutefois rassuré Thomas Tuchel.

Du côté de Neymar, s'il a marqué sur penalty contre Leipzig et face à Bordeaux, c'est plutôt le manque d'animation offensive qui le met en porte-à-faux. Après la victoire sans saveur contre Leipzig mardi dernier, Neymar a lui-même déploré un "match timide", samedi, face à Bordeaux, soulignant qu'il fallait "jouer davantage en équipe, sinon ça (allait) être difficile."

Plus globalement, Tuchel a pointé du doigt l'absence "d'attitude, d'efforts, de discipline" de ses joueurs, qui ont concédé trop d'occasions à l'actuelle troisième pire attaque du championnat de France. "Je ne suis pas inquiet pour Manchester", a-t-il pourtant assuré.

Un Cavani revanchard

En plus de ces difficultés internes, les Parisiens vont retrouver dans l’équipe adverse leur ancien coéquipier Edinson Cavani, meilleur buteur de leur histoire avec 200 buts. Recruté par Manchester United et absent au match aller, "El Matador" sera bien présent pour ce choc et affiche une grande forme.

L’Uruguayen a offert la victoire, dimanche, à son club en championnat en inscrivant une passe décisive et deux buts , le tout en 45 minutes après être sorti du banc à la pause, face à Southampton (3-2). "Il a montré ses qualités. Ce n’est pas une surprise. Nous le connaissons bien. Nous devons trouver des solutions contre lui", a ainsi commenté Thomas Tuchel.

Pour son entraîneur Ole Gunnar Solskjaer, Edinson Cavani sera bien entendu l’une des clés de cette rencontre. "Évidemment, c'est particulier pour lui de jouer contre le PSG, son ancien club, dont il est le meilleur buteur de l'Histoire. Cela aura forcément un effet sur son mental, mais de ce que je sais de lui, ça lui donnera de l'énergie. Il va travailler sur son état d'esprit aujourd'hui et demain pour être prêt pour le match", a-t-il expliqué, mardi, en conférence de presse.

Le technicien norvégien pourra compter sur son attaquant, mais aussi sur un effectif quasiment complet, avec le retour d'Anthony Martial et de Paul Pogba, absents lors du dernier match. Les Red Devils restent également sur deux cartons à domicile, à huis clos, en C1 (5-0 contre Leipzig et 4-1 contre Basaksehir).

Pour leur entraîneur, après cet excellent début de saison européen, tout est en place pour conserver ce rythme. Même si un nul suffit à Manchester United pour se qualifier en huitièmes de finale de la Ligue des champions, l'équipe anglaise veut décrocher un succès à domicile : "Plus vite on se qualifie, mieux c'est, évidemment. Avec une victoire on finirait à la première place, donc ce sera notre objectif. On veut rentrer dans ce match en jouant avec notre style, en attaquant fort, en défendant bien face à une équipe de très haut niveau avec quelques individualités aussi de très haut niveau, mais notre but est de gagner et d'être premier".