La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 969,67
    +252,58 (+0,75 %)
     
  • Nasdaq

    11 535,25
    +141,44 (+1,24 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,0868
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • BTC-EUR

    21 262,69
    +170,25 (+0,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,35
    +5,55 (+1,07 %)
     
  • S&P 500

    4 060,26
    +42,49 (+1,06 %)
     

Les lignes téléphoniques d'un chef d'entreprise suspendues car il envoie trop de SMS

PIXABAY

Les forfaits illimités sont-ils illimités pour de vrai ? Nicolas Durand en doute. Comme le raconte Midi Libre, ce patron d’une épicerie en ligne connaît d’importantes difficultés. Ses activités lui imposent en effet d’envoyer de nombreux SMS et de passer beaucoup d’appels à ses clients en vue des livraisons. Le chef d’entreprise raconte que son forfait se retrouve systématiquement bloqué à partir de l’envoi d’un trop grand nombre de messages en un temps limité.

En lien avec des producteurs locaux du Gard, Nicolas Durand livre des produits frais à de nombreux clients. Les contacts avec ces derniers, pour les commandes et les planifications de livraisons, se font exclusivement par téléphone ou par SMS. Son activité intense lui impose d’envoyer près de 9.000 SMS par mois, et son fichier clients compte environ 15.000 numéros. Et c’est là que les problèmes interviennent. "On a beau souscrire à un forfait illimité, dès qu’on envoie des messages à plus de 250 destinataires, même par paquets de cinquante, on voit sa ligne suspendue par l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse", raconte le responsable de l’épicerie en ligne à Midi Libre. Un véritable casse-tête pour le chef d’entreprise.

Nicolas Durand est ainsi contraint d’utiliser quatre téléphones. Le chef d’entreprise a été forcé de passer par tous les opérateurs, mais le problème persiste. Parmi les solutions, il pourrait passer par un agrégateur, ce qui lui coûterait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une des plus vieilles librairies lyonnaises en lutte contre un géant de l'immobilier
Grèves SNCF : les abonnés veulent aussi se faire rembourser
Dans ce restaurant, pour avoir une autre cuillère, il faut... payer plus cher
En Belgique, la police annonce un mois sans amende de stationnement et de circulation
Rouen : elle découvre des caméras cachées dans un logement loué sur Airbnb