Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 435,69
    +195,71 (+0,51 %)
     
  • Nasdaq

    15 675,30
    +224,00 (+1,45 %)
     
  • Nikkei 225

    37 552,16
    +113,55 (+0,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,0701
    +0,0044 (+0,42 %)
     
  • HANG SENG

    16 828,93
    +317,24 (+1,92 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 224,87
    +550,36 (+0,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 433,87
    +19,11 (+1,35 %)
     
  • S&P 500

    5 062,08
    +51,48 (+1,03 %)
     

Liga: quatre joueurs du Real Madrid arrêtés pour avoir enregistré et diffusé une vidéo sexuelle d'une mineure

AFP

Selon les informations du média espagnol El Confidencial, confirmées par le Real Madrid, la Guardia Civil de Las Palmas a arrêté ce jeudi quatre joueurs des équipes réserves du Real Madrid, accusés d'avoir enregistré une vidéo à caractère sexuel avec une mineure et de l'avoir diffusée à d'autres joueurs. Ils sont inculpés pour "divulgation de secrets de nature sexuelle".

Des joueurs des équipes réserves arrêtés

L'enquête est menée par la police judiciaire de la Guardia Civil de Las Palmas. Si les identités des joueurs concernés n'ont pas été révélées, le Real Madrid indique de son côté qu'il s'agit d'un joueur du Castilla, équipe réserve et de trois joueurs de l'équipe C. Un joueur de cette troisième équipe du Real serait d'ailleurs l'accusé principal et aurait eu une relation avec la mineure, selon El Confidencial. El Confidencial explique que les enquêteurs veulent saisir le téléphone portable pour l'analyser afin de déterminer si d'autres personnes sont impliquées. Des joueurs de l'équipe première pourraient être impliqués.

"Le Real Madrid informe qu'il a appris qu'un joueur du Castilla et trois joueurs du Real Madrid C ont fait des déclarations à la Guardia Civil dans le cadre d'une plainte concernant la diffusion présumée d'une vidéo privée via WhatsApp. Lorsque le club aura une connaissance détaillée des faits, il prendra les mesures appropriées", écrit le Real Madrid dans un communiqué.

Une peine pouvant aller jusqu'à 4 ans de prison

L'enquête a débuté à la suite d'une plainte déposée le 6 septembre à Mogán, une municipalité des îles Canaries, par la mère d'une jeune fille mineure. La mère aurait alors déclaré que l'un des hommes arrêtés avait enregistré une vidéo sexuelle d'elle et l'avait ensuite diffusée. Les joueurs ont été arrêtés ce jeudi matin et déférés devant le tribunal pour suspicion de délit de "divulgation de secrets de nature sexuelle".

PUBLICITÉ

Ce délit de "découverte et de divulgation de secrets" punit la divulgation de certaines informations de la vie privée d'une personne sans son consentement, comme des messages, des photos, des vidéos ou des sons. Est jugé la volonté de révéler un secret ou de porter atteinte à la vie privée de la victime. Selon le code pénal espagnol, ce délit est puni d'un à quatre ans de prison et de 12 à 24 mois d'amende. La victime étant mineure, la fourchette haute de ces possibles sanctions pourrait être appliquée.

Article original publié sur RMC Sport