Publicité
Marchés français ouverture 1 h 41 min
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,29 (+0,01 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,79 (+1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 807,51
    -92,51 (-0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0880
    +0,0020 (+0,18 %)
     
  • HANG SENG

    18 907,96
    +80,61 (+0,43 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 354,26
    -825,94 (-1,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 470,90
    -13,30 (-0,90 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     

Liga: Getafe dépose plainte contre le Real Madrid pour un onze non-réglementaire

ICON

Après une défaite face au Real Madrid samedi dernier (1-0), le club de Getafe avait annoncé qu'il pourrait demander un recours auprès de la Commission des compétitions de la fédération espagnole pour un changement non-règlementaire. C'est désormais fait ce mercredi, comme l'annonce le club de la banlieue madrilène à plusieurs médias.

Une plainte concernant un triple changement

"Nous avons raison, il y a un onze non-règlementaire et s'ils ne nous donnent pas raison, alors nous ferons appel", explique le président de Getafe Ángel Torres. Selon le journal madrilène Marca, la plainte a été présentée à la Commission des compétitions, alors que le délai pour déposer un recours expirait théoriquement ce mardi à 14h. Le fait que lundi était un jour férié à Madrid (San Isidro) a peut-être permis aux Bleu et Blanc de déposer la plainte.

Le motif de la plainte de Getafe se concentre sur les irrégularités commises lors du remplacement de Camavinga par Álvaro Odriozola. Ancelotti avait initialement désigné Marco Asensio comme joueur sortant. Odriozola était entré en jeu avant que l'international espagnol ne quitte le terrain, ce qui en fait une première infraction, car le remplaçant ne peut pas entrer sur le terrain avant que le joueur qu'il remplace ne l'ait quitté.

Une dead-line pas respectée

Mais alors qu'Asensio s'apprêtait à franchir la ligne de touche, on l'arrêta pour modifier le remplacement: Camavinga souffrait d'un coup au genou et Ancelotti décida de remplacer le Français, à la place de l'Espagnol. Camavinga a donc quitté le terrain alors qu'Odriozola se trouvait déjà à l'intérieur, constituant une deuxième infraction.

PUBLICITÉ

Et si l'on suppose qu'Asensio n'avait pas encore été remplacé, on admet implicitement que pendant quelques secondes pendant lesquelles le ballon n'était pas en jeu, il y avait donc douze joueurs madrilènes sur le terrain. Reste à savoir quels sont les points abordés dans la plainte de Getafe. Il y a une chance que celle-ci ne soit pas prise en compte par le comité de la fédération puisque le délais expirait mardi à 14h. Et ce malgré le jour férié dans la communauté autonome de Madrid.

Une sanction synonyme de maintien pour Getafe?

La procédure est la suivante: le comité transmet la plainte au Real Madrid. Le Real Madrid a trois jours pour plaider et se défendre. Après cette réponse, le comité transmettra à nouveau la plainte à Getafe qui la conclura et démarrera ensuite le processus pouvant mener à une potentielle sanction. Cela ne prend généralement pas plus d'une semaine.

Si le Comité de Compétition accepte la lettre de Getafe et lui donne raison, en supposant que le Real Madrid ait effectivement aligné un XI invalide, les Madrilènes perdraient le match par 0-3. Un résultat qui pourrait coûter la deuxième place au club de Bernabéu mais qui serait une véritable révolution en bas de tableau.

Getafe occupe actuellement la première des trois places de relégables avec 34 points. Si Getafe prenait les trois points au Bernabéu, il passerait à 37 points, dépassant Valladolid et Cadix, avec 35 points chacun, et Almería, avec 36 points, et faisant jeu égal avec Valence, ce qui rendrait le maintien à portée de main.

Article original publié sur RMC Sport