Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 198,50
    +2 185,24 (+3,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 376,56
    +45,66 (+3,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Liga: Quand les Barcelonais mettent trois petits ponts d'affilée au Betis

Liga: Quand les Barcelonais mettent trois petits ponts d'affilée au Betis

On accorde souvent une importance symbolique au petit pont, beaucoup plus forte que son efficacité réelle. Mais que dire alors de trois petits ponts réalisés dans la même action en l'espace de quelques secondes par... trois joueurs différents.

C'est l'exploit réalisé par le FC Barcelone et diffusé sur le compte du club qui voit tout d'abord Baldé, puis Cancelo et enfin Yamal passer chacun le ballon entre les jambes d'un adversaire.

Et malheureusement pour les joueurs du Bétis, ce n'est même pas le pire moment de leur soirée, puisqu'ils ont aussi assisté aux débuts de Joao Felix, qui les a sanctionné d'un but, mais aussi au réveil de Lewandowski, au premier but sur coup-franc du Barça depuis... Messi, et à l'arrivée en Catalogne de Joao Cancelo, la aussi fêtée d'un but. Alors finalement, quand on prend cinq buts, un petit pont, même fois trois...

Article original publié sur RMC Sport