Publicité
Marchés français ouverture 4 h 9 min
  • Dow Jones

    38 834,86
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    38 324,10
    -246,66 (-0,64 %)
     
  • EUR/USD

    1,0743
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    18 436,70
    +6,31 (+0,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 620,77
    -52,93 (-0,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 386,55
    +48,80 (+3,65 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     

Liga: Arturo Vidal ne compte plus "les vols subis contre le Real Madrid" dans sa carrière

Liga: Arturo Vidal ne compte plus "les vols subis contre le Real Madrid" dans sa carrière

Arturo Vidal (36 ans) a très souvent croisé la route du Real Madrid dans sa carrière. Seize fois très exactement, ce qui en fait l’équipe qu’il a le plus affrontée derrière le Borussia Dortmund (à 20 reprises). Et il en conserve une haine qu'il diffuse régulièrement. Habitué des lives sur sa chaîne Twitch depuis son retour en Amérique du Sud (à Flamengo en 2022, puis à l’Athlético Paranense depuis cet été), le milieu de terrain chilien enchaine les déclarations fracassantes. La dernière en date concerne donc le Real.
"Parfois, je ne suis plus sûr de me souvenir dans quel match il y a eu une polémique spécifique contre le Real Madrid", a-t-il lancé.

"Contre le Real Madrid, j'ai subi tant de vols dans ma carrière, que parfois j'oublie des détails, ajoute-t-il. Mes équipes ont été volées tellement de fois."

Une déclaration qui devrait ravir les fans du Barça, où il a passé deux ans (2018-2020) au cours d’une carrière qui l’a mené de Colo Colo à l’Inter Milan en passant par le Bayer Leverkusen, la Juventus Turin ou le Bayern Munich, glanant 23 titres dont deux Copa America avec le Chili (2015 et 2016).

PUBLICITÉ

Il évolue d’ailleurs toujours au sein de la sélection chilienne (142 sélections, 34 buts) même s’il s’est blessé au genou droit lors du match face à la Colombie (0-0) comptant pour les qualifications à la Coupe du monde 2026, mardi. Opéré, il manquera la fin de saison et bénéficiera d’un peu de temps pour donner ses avis sur Twitch.

Ceux-ci ne sont pas toujours très malins. Il a récemment provoqué la polémique en associant son premier but en Europe avec Leverkusen en 2007 au suicide du gardien, Robert Enke, qu’il avait battu ce jour-là. "C’était mon premier but en Europe avec le Bayer Leverkusen, avait-il lancé. Ce gardien a ensuite fait une dépression et s’est suicidé."

Article original publié sur RMC Sport