La bourse ferme dans 1 h 51 min
  • CAC 40

    6 199,08
    +14,98 (+0,24 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 972,62
    +5,63 (+0,14 %)
     
  • Dow Jones

    33 774,49
    +97,22 (+0,29 %)
     
  • EUR/USD

    1,1973
    +0,0019 (+0,16 %)
     
  • Gold future

    1 737,80
    -9,80 (-0,56 %)
     
  • BTC-EUR

    53 738,39
    +762,59 (+1,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 384,00
    +8,22 (+0,60 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,45
    +1,27 (+2,11 %)
     
  • DAX

    15 217,89
    -16,47 (-0,11 %)
     
  • FTSE 100

    6 908,56
    +18,07 (+0,26 %)
     
  • Nasdaq

    14 006,26
    +10,16 (+0,07 %)
     
  • S&P 500

    4 144,70
    +3,11 (+0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    29 620,99
    -130,61 (-0,44 %)
     
  • HANG SENG

    28 900,83
    +403,58 (+1,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3790
    +0,0038 (+0,27 %)
     

Lidl grand gagnant du mois de mars, Casino pique du nez

·1 min de lecture

La période entre le 22 février et le 22 mars 2021 a été bénéfique pour Lidl. C’est ce qu’il ressort des données du Worldpanel 2021 de Kantar, relayées par LSA et Linéaires. L’enseigne de hard-discount affiche une croissance de 1,1 point sur cette troisième période étudiée de l’année, pour grimper à 7% de parts de marché dans la grande distribution. C’est seulement la deuxième fois que Lidl atteint ce pourcentage, après les 7,3% de début 2020.

Leclerc reste le leader incontesté du secteur, avec une progression de 0,6 point pour 21,8% de parts de marché. Le groupement Les Mousquetaires (15,8% de parts de marché) et Carrefour (20,4%) affichent également une progression par rapport à la dernière période étudiée, mais moins importante (+0,3 point). Mais ces enseignes tirent moins leur épingle du jeu que celles de hard-discount en ce début d'année, comme Aldi (+0,2, 2,5% de parts de marché), ou Leader Price, également en progression, mais qui gagnent des clients. “Il est le seul circuit off line qui ne perd pas d’acheteurs depuis le début de l’année”, note Kantar concernant le circuit hard-discount.

>> A lire aussi - Michel-Edouard Leclerc : “Parler de rayons non-essentiels, c’est une expression ségrégationniste”

Parmi les perdants, on peut citer le groupe Casino (hors Leader Price), qui perd 1% de parts de marché (7,4% désormais), après avoir déjà perdu 0,7% sur la période précédente. Monoprix ou Franprix limitent quant à eux la casse (-0,2%) alors que cette période a été marquée par (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un grand cru de Saint-Emilion cédé à Clarins
AstraZeneca : plus de bénéfices que de risques, selon l'Agence européenne des médicaments
Delpharm lance la production du vaccin Covid-19 de Pfizer en France
Ubisoft victime de la vaccination contre le Covid-19 ? : le conseil Bourse du jour
Gare à un bond des faillites en 2021, 250.000 emplois risquent de disparaître en France