La bourse ferme dans 2 h 16 min
  • CAC 40

    6 229,45
    -37,83 (-0,60 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 982,76
    -32,04 (-0,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 815,90
    -321,41 (-0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,2069
    +0,0051 (+0,42 %)
     
  • Gold future

    1 794,80
    +12,80 (+0,72 %)
     
  • BTC-EUR

    40 920,09
    -4 883,59 (-10,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 128,60
    -114,46 (-9,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,42
    -0,01 (-0,02 %)
     
  • DAX

    15 155,30
    -165,22 (-1,08 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,57
    -44,67 (-0,64 %)
     
  • Nasdaq

    13 818,41
    -131,81 (-0,94 %)
     
  • S&P 500

    4 134,98
    -38,44 (-0,92 %)
     
  • Nikkei 225

    29 020,63
    -167,54 (-0,57 %)
     
  • HANG SENG

    29 078,75
    +323,41 (+1,12 %)
     
  • GBP/USD

    1,3875
    +0,0032 (+0,23 %)
     

L'identité du mystérieux acquéreur de l'œuvre d'art crypto la plus chère au monde enfin révélée

·1 min de lecture

Le mystère est enfin révélé. C'est le millionnaire indien Vignesh Sundaresan, qui se cache sous le nom de Metakovan, l'acquéreur d'une œuvre d'art numérique vendue la semaine dernière à 69,3 millions de dollars (58,2 millions d'euros), afin de montrer que "les gens de couleur peuvent également être des mécènes". La semaine dernière, la maison d'enchères Christie's avait annoncé la vente de l'œuvre d'art, "Everydays : the First 5 000 Days", un collage de 5 000 images numériques, signée par l'artiste américain Beeple, de son vrai nom Mike Winkelmann, à un collectionneur répondant au pseudonyme de Metakovan.

Jeudi, dans un billet de blog, Vignesh Sundaresan, alias Metakovan, entrepreneur technologique indien basé à Singapour, a révélé avoir acquis l'œuvre d'art pour "montrer aux Indiens et aux personnes de couleur qu'ils pouvaient être également des mécènes". Il a attribué son ascension sociale, de simple étudiant en ingénierie jusqu'à devenir un millionnaire en série, à sa découverte des crypto-monnaies en 2013.

À lire aussi — Comment les œuvres crypto pourraient bouleverser le marché de l'art traditionnel

Le montant de la vente a fait l'effet d'une bombe sur le marché de l'art, où l'art numérique n'était encore qu'une niche il y a six mois. Le peintre britannique David Hockney et le plasticien américain Jeff Koons sont les seuls artistes de l'histoire de l'art à avoir vendu de leur vivant des œuvres à un prix supérieur. Il s'agit de la première œuvre d'art purement numérique jamais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : un vaccin sous forme de pilule testé cette année ?
Une mission de démonstration pour 'nettoyer' les débris spatiaux a été lancée
Bientôt un rapport américain déclassifiant de nombreuses observations d'ovnis ?
Un centre dédié à l'esport lancé par un ancien président du PSG va ouvrir ses portes à Paris
Ce qu'il faut savoir sur 'X', le mystérieux laboratoire de Google, et ses projets futuristes