La bourse ferme dans 56 min
  • CAC 40

    5 791,54
    -18,19 (-0,31 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 689,84
    -17,88 (-0,48 %)
     
  • Dow Jones

    31 448,77
    +57,25 (+0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,2063
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • Gold future

    1 711,00
    -22,60 (-1,30 %)
     
  • BTC-EUR

    42 182,18
    +737,55 (+1,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 016,60
    +28,51 (+2,88 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,82
    +1,07 (+1,79 %)
     
  • DAX

    13 993,23
    -46,57 (-0,33 %)
     
  • FTSE 100

    6 625,11
    +11,36 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    13 187,74
    -171,05 (-1,28 %)
     
  • S&P 500

    3 851,70
    -18,59 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3936
    -0,0021 (-0,15 %)
     

Licenciement, rupture conventionnelle: comment bien négocier son départ de l’entreprise en évitant la case procès

·2 min de lecture

Licenciement, burn-out, conflits d’équipe mais aussi aspiration pour un nouveau métier, déménagement ou envie d’une meilleure conciliation des temps de vie poussent nombre de cadres à claquer la porte de leur entreprise. Contrairement à une idée reçue, qu’il soit subi ou choisi, ce départ est presque toujours négociable.

Rompue à l’exercice des fusions-acquisitions, Marianne* n’est pas du genre à faire l’autruche quand il s’agit de monter au front pour défendre ses intérêts et ceux de ses clients. C’est pourquoi, après une énième réorganisation de son groupe, sentant le vent tourner en sa défaveur, elle n’a pas hésité à toquer à la porte de son chef pour lui proposer un deal: elle boucle ses gros dossiers puis s’en ira, contre un chèque. Nous sommes au début de l’année 2019, la quadra est impatiente d’en finir et plutôt confiante, car les parties se sont mises d’accord pour négocier de bonne foi. Mais les mois défilent, et rien ne bouge. Pire, les relations avec sa hiérarchie se détériorent. “Je travaillais alors comme une dingue, se souvient-elle. J’ai commencé à relever mes mails, ai pris conseil auprès d’un avocat. La situation s’enlisait. J'étais pleine d'amertume.”

Comme elle, beaucoup de cadres sur le départ font l’erreur de considérer pour seule porte de sortie celle du bras de fer juridique ou du marchandage. “Or, la plupart du temps, ils peuvent utiliser d’autres leviers sans instaurer un climat conflictuel, et ce, que leur départ soit voulu ou contraint”, maintient Mikaella Amar, experte en négociation stratégique et dirigeante du cabinet Mikaella Amar Consulting, qui a notamment accompagné Marianne. “Évidemment, si vous avez volé dans la caisse, inutile de chercher à négocier quoi que ce soit”, prévient Thierry Krief, fondateur de NegoAndCo, cabinet spécialisé en négociation sociale.

Lire aussi

Leur recommandation: “mettre en place une stratégie d’influence pour faire en sorte que l’autre rejoigne notre parti en maximisant le package financier tout en levant toutes les barrières contractuelles”, résume Mikaella Amar. Avec pour avantages non négligeables de se donner les meilleures chances pour rebondir ensuite tout en préservant son image à l’extérieur.

Analyser le contexte

Une promesse qui fait "rêver", , mais qui n’est pas si simple à atteindre: chaque situation est [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi