La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    24 056,82
    +83,33 (+0,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Licenciement: à quelles indemnités pouvez-vous prétendre?

©Andrea Piacquadio / Pexels

PRATIQUE - Au cours de sa carrière, un salarié peut être licencié. Pour compenser cette perte d'emploi, il reçoit des indemnités. Le montant est fixé en fonction de son salaire et de son ancienneté.

Un salarié peut être licencié pour plusieurs raisons: l'entreprise rencontre des difficultés économiques, le salarié a commis une faute, ou bien l'activité de la société évolue. Dans tous ces cas, le travailleur peut prétendre à des indemnités de licenciement. Quelles sont les conditions à remplir? Comment est calculé le montant de cette compensation? Découvrez tout ce qu'il faut savoir au sujet des indemnités de licenciement.

Tout salarié en CDI peut recevoir des indemnités de licenciement lorsqu'il perd son poste à l'initiative de son employeur. Un travailleur en CDD, en stage ou encore en contrat d'intérim n'est pas considéré comme licencié. L'employeur met seulement fin à son contrat de manière anticipée. Il n'a donc pas droit à cette indemnité compensatrice. De même, en cas de , la fin de contrat est d'un commun accord, il ne s'agit donc pas d'un licenciement.

Quoi qu'il en soit, un salarié en contrat à durée indéterminée doit justifier d'au moins huit mois d'ancienneté ininterrompus au sein de l'entreprise à la date de la notification du licenciement. Une convention collective ou un accord de branche peut éventuellement prévoir une ancienneté plus courte. Quant aux motifs du licenciement, ils doivent être pour raison personnelle ou économique. Dans le premier cas, la procédure repose sur un comportement ou des agissements du salarié. Il peut s'agir d'un motif disciplinaire (une faute légère par exemple) ou non, comme une insuffisance de résultats. Si en revanche le salarié a commis , l'employeur est tenu de verser uniquement l'indemnité compensatrice de congés payés.

Un licenciement économique peut provenir des difficultés économiques de l'entreprise, de mutations technologiques, ou encore d'une cessation d'activité ou d'une dissolution. Ces situations peuvent entraîner la suppression du poste du salarié, ou la modification d'un élément du contrat que le travailleur refuse, menant au licenciement.

Le montant des indemnités de licenciement est encadré par la[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles