La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    47 799,63
    +1 660,38 (+3,60 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

La Libye stoppe ses exportations de pétrole depuis un grand terminal, “état de force majeure”

·1 min de lecture

Turbulences en vue sur le marché du pétrole ? La Libye a annoncé la suspension des exportations d'or noir depuis un important terminal. "L'état de force majeure est décrété à partir du 19 avril sur le terminal pétrolier d'al-Hariga (est)" en raison de "l'interruption de la production et de l'exportation de pétrole brut", a indiqué l'entreprise publique basée à Tripoli dans un communiqué. L'état de force majeure permet une exonération de la responsabilité de la NOC en cas de non-respect des contrats de livraison.

Selon l'entreprise, cette mesure est la "conséquence du refus, depuis de longs mois, de la Banque centrale de débloquer le budget du secteur pétrolier", vital pour l'économie à genoux du pays. Des tensions persistent entre le gouverneur de la Banque centrale et le patron de la NOC. L'entreprise accuse régulièrement l'institution de "politiser" le secteur pétrolier "en contrôlant illégalement les fonds de l'État". Cette situation a "exacerbé les difficultés et l'endettement de certaines entreprises", succursales ou filiales de la NOC, "incapables de respecter leurs engagements financiers et techniques", ajoute la compagnie.

>> A lire aussi - Face à la chute du pétrole, l'Arabie saoudite supprime les allocations et triple la TVA !

"Les fonds reçus à ce jour représentent moins de 2% des besoins de la NOC et de ses succursales (...) pour 2021", regrette-t-elle. Parmi les entreprises affectées figure l'Arabian Gulf (AGOCO), "contrainte de réduire sa production de brut d'environ (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le vin résiste à la crise du Covid-19, mais le champagne boit la tasse
Johnson & Johnson a vendu des vaccins Covid-19 aux Etats-Unis pour 100 millions de dollars
Boeing : grosse commande de 737 MAX -8 de Dubai Aerospace Enterprise
Veolia - Suez : l’accord “pas acceptable” pour Ardian et GIP, “plusieurs points de blocages”
McDonald's s'associe au groupe pop coréen BTS pour un menu spécial