Marchés français ouverture 8 h 1 min
  • Dow Jones

    34 548,53
    +318,19 (+0,93 %)
     
  • Nasdaq

    13 632,84
    +50,42 (+0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    29 331,37
    +518,77 (+1,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,2064
    +0,0055 (+0,46 %)
     
  • HANG SENG

    28 637,46
    +219,46 (+0,77 %)
     
  • BTC-EUR

    46 833,06
    -849,09 (-1,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 468,60
    -2,81 (-0,19 %)
     
  • S&P 500

    4 201,62
    +34,03 (+0,82 %)
     

Libye : l'état de force majeure levée sur un terminal, les exportations de pétrole reprennent

·1 min de lecture

L'état de force majeure est levé, a indiqué lundi 26 avril la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC). Depuis une semaine, il concernait le terminal d'al-Hariga (est) pour manque de budget. La NOC donnera "ses instructions aux opérateurs pour qu'ils redémarrent la production et les exportations", a indiqué dans un communiqué l'entreprise publique basée à Tripoli. Le patron de la NOC, Mustafa Sanalla, s'est félicité de "la réponse rapide du Gouvernement d'unité nationale qui a débloqué un milliard de dinars", soit environ 200 millions de dollars, prélevés sur une partie des allocations budgétaires de la NOC.

Il y a une semaine, l'entreprise avait décrété l'état de force majeure, interrompant la production et les exportations de cet important terminal en raison du non-transfert de son budget par la Banque centrale. L'état de force majeure permet une exonération de la responsabilité de la NOC en cas de non-respect des contrats de livraison. Selon la compagnie, cette mesure était la "conséquence du refus, depuis de longs mois, de la Banque centrale de débloquer le budget du secteur pétrolier", vital pour l'économie à genoux du pays.

>> A lire aussi - La Libye stoppe ses exportations de pétrole depuis un grand terminal, “état de force majeure”

Des tensions persistent entre le gouverneur de la Banque centrale et le patron de la NOC. L'entreprise accuse régulièrement l'institution de "politiser" le secteur pétrolier "en contrôlant illégalement les fonds de l'État". "Les fonds reçus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

François Pinault prêt à aider les Girondins de Bordeaux
Fin de partie pour Felipe Oliveira Baptista, le directeur artistique de Kenzo
EDF, Thales et Ericsson déploient un réseau 4G privé et sécurisé dans des centrales nucléaires françaises
Des baskets portées par Kanye West vendues à un prix faramineux
Total confirme la suspension de son projet gazier au Mozambique