Marchés français ouverture 8 h 51 min
  • Dow Jones

    35 064,25
    +271,58 (+0,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 895,12
    +114,58 (+0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    27 728,12
    +144,04 (+0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1837
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    26 204,69
    -221,86 (-0,84 %)
     
  • BTC-EUR

    34 614,08
    +640,16 (+1,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 005,54
    +29,64 (+3,04 %)
     
  • S&P 500

    4 429,10
    +26,44 (+0,60 %)
     

Libye: Des avancées sur le retrait des combattants étrangers, dit le gouvernement

·1 min de lecture
LIBYE: DES AVANCÉES SUR LE RETRAIT DES COMBATTANTS ÉTRANGERS, DIT LE GOUVERNEMENT

par Humeyra Pamuk et Angus McDowall

BERLIN (Reuters) - Les puissances internationales réunies pour une conférence mercredi dans la capitale allemande Berlin ont effectué des avancées sur le retrait des combattants étrangers de Libye, a déclaré la ministre libyenne des Affaires étrangères, bien que le communiqué publié à l'issue des discussions ne fait état d'aucune nouvelle mesure concrète.

S'exprimant lors d'une conférence de presse, Najla Mangoush a dit espérer que "les mercenaires des deux camps seront retirés dans les prochains jours", sans donner davantage de précisions.

Un haut représentant du département d'Etat américain a indiqué que la Turquie et la Russie, qui soutiennent des camps rivaux en Libye, étaient parvenus à un accord préliminaire destiné à retirer 300 mercenaires syriens des deux côtés du front.

Evoquant lui aussi une vraisemblable entente entre Ankara et Moscou, le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a dit toutefois que "cela ne signifie pas que tout le monde va retirer ses mercenaires en une nuit".

Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès des délégations turque et russe à l'issue des discussions, auxquelles prenait part notamment le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken, en déplacement en Europe.

L'émissaire spécial américain pour la Libye avait fait savoir mardi que la question du retrait des combattants étrangers était discutée par Washington avec certains des acteurs clé du conflit.

(Reportage de Humeyra Pamuk à Berlin et Angus McDowall à Tunis, avec Joseph Nasr et Andreas Rinke à Berlin, Ahmed Elumami à Tripoli, John Irish à Paris; version française Jean Terzian)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles