Marchés français ouverture 3 h 41 min
  • Dow Jones

    31 188,38
    +257,86 (+0,83 %)
     
  • Nasdaq

    13 457,25
    +260,07 (+1,97 %)
     
  • Nikkei 225

    28 779,77
    +146,31 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,2134
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    30 012,19
    +369,91 (+1,25 %)
     
  • BTC-EUR

    28 638,33
    +26,28 (+0,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    689,81
    -10,80 (-1,54 %)
     
  • S&P 500

    3 851,85
    +52,94 (+1,39 %)
     

Comment la librairie en ligne RecycLivre s'est imposée comme l'Amazon du livre d'occasion

·2 min de lecture

Fondée en 2008, la librairie en ligne RecycLivre a réussi à s'imposer comme l'Amazon du livre d'occasion. En 2020, cette entreprise sociale et solidaire a vu son chiffre d'affaires décoller, passant de 7 millions d'euros l'an passé à 8,5 millions d'euros.

Si rien ne semble encore empêcher , certains petits acteurs semblent aujourd'hui bien décidés à tirer leur épingle du jeu. A l'image de la librairie en ligne RecycLivre qui propose à ce jour plus d'1 million de références d'occasion. Fondée en novembre 2008 par l'entrepreneur David Lorrain, cette entreprise sociale et solidaire a littéralement vu ses ventes exploser en novembre, enregistrant une hausse de 100% en comparaison avec le mois de novembre 2019. Pour l'année 2020, RecycLivre anticipe même un chiffre d'affaires de 8,5 millions d'euros, contre 7 millions l'an passé.

Le confinement aura non seulement permis à l'entreprise de booster ses ventes, mais aussi de mettre en lumière son écosystème vertueux. En effet, RecycLivre dont la devise est "partageons le savoir" reverse 10% du prix de vente net à des associations ayant des actions concrètes en faveur de l'éducation et de l'écologie. "Depuis notre création, nous avons reversé 2,2 millions d'euros aux associations", fait savoir son fondateur et président David Lorrain. "Le confinement a permis aux Français de s'interroger sur leur mode de consommation, et comment ils peuvent changer les choses à leur niveau, ce qui a permis de démontrer que RecycLivre pouvait être une alternative crédible à un modèle comme celui d'Amazon". Et à quelques jours de Noël, cette tendance vient plus que jamais se confirmer. En effet, selon un sondage de Diffusis pour Obdy, 48,7% des personnes interrogées vont acheter des produits d'occasion pour les offrir à Noël. Ce qui explique notamment l'arrivée cette semaine de grands acteurs sur ce marché de seconde main, .

Lire aussi

"Si Amazon n'existait pas, RecycLivre n'existerait pas"

Pas question pour autant de crier au boycott d'Amazon. Du moins "pour des questions autres que fiscales", affirme aujourd'hui David Lorrain. En effet, "si Amazon n'existait pas, RecycLivre n'existerait pas". Pour ce diplômé de l’Université de Paris Dauphine en Economie Appliquée qui a travaillé deux ans à Lo[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi