Marchés français ouverture 8 h 13 min

Libra : Facebook va revoir sa copie sur sa monnaie virtuelle

Louis Neveu, Journaliste

Lors de la présentation de sa cryptomonnaie Libra en juin dernier, tout s’annonçait pourtant bien pour Facebook. Gérée par une fondation suisse et épaulée par de grands noms de la finance, tels PayPal, Visa et Mastercard, le développement de la monnaie a très rapidement été freiné par des tirs de barrage provenant des États. La France, en premier lieu, considère illégale la création d’une telle monnaie par une société privée. La crainte de l’utilisation de la devise universelle pour réaliser du blanchiment d’argent a aussi pesé beaucoup sur la remise en question du Libra. Au final, les partenaires qui pesaient le plus lourd ont quitté le projet.

Le côté réglementaire a donc eu raison des premières intentions de la cryptomonnaie de Facebook. Pour le coup, le réseau social est actuellement en train de revoir sa copie. Selon les sources du site The Conversation, Facebook et les partenaires qui n’ont pas quitté le navire, comptent refonder totalement le projet.

Libra : comment acheter la cryptomonnaie de Facebook ?

Facebook est en train de revoir sa copie pour la monnaie Libra. © prima91, Adobe Stock

Reculer pour mieux sauter

Pour adoucir le courroux des États, plutôt que de créer une monnaie indépendante, la firme devrait plutôt proposer des déclinaisons numériques des devises, comme l’Euro, ou le dollar. Au final, pour se conformer à la législation, Libra pourrait tout simplement être assimilé à une plateforme de paiement de type PayPal.

Mais attention, Facebook ne compte pas pour autant mettre au rebut les principes de base du Libra. Il se donne juste du temps pour imaginer comment introduire cette cryptomonnaie. C’est pourquoi, la sortie de l’application Calibra, le portefeuille numérique du Libra, est décalée en octobre. De même, Facebook va restreindre cette application aux seuls États ayant émis des cryptomonnaies.


> Lire la suite sur Futura