La bourse ferme dans 4 h 23 min
  • CAC 40

    7 083,16
    -111,00 (-1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 232,85
    -66,76 (-1,55 %)
     
  • Dow Jones

    34 715,39
    -313,26 (-0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1331
    +0,0014 (+0,12 %)
     
  • Gold future

    1 832,90
    -9,70 (-0,53 %)
     
  • BTC-EUR

    34 330,15
    -3 059,57 (-8,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    917,16
    -78,10 (-7,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,09
    -1,46 (-1,71 %)
     
  • DAX

    15 640,15
    -272,18 (-1,71 %)
     
  • FTSE 100

    7 513,28
    -71,73 (-0,95 %)
     
  • Nasdaq

    14 154,02
    -186,23 (-1,30 %)
     
  • S&P 500

    4 482,73
    -50,03 (-1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    27 522,26
    -250,67 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,20 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,3556
    -0,0044 (-0,32 %)
     

Oui, les libertés individuelles peuvent être sacrifiées au nom de l'intérêt collectif

·2 min de lecture

EDITO - Pour André Comte-Sponville, la liberté est précieuse, mais la paix civile aussi, parfois plus.

Peut-on limiter les libertés individuelles au nom de l'intérêt collectif? La réponse est évidemment oui. Le Code de la route en donne d'innombrables exemples, comme le Code du travail, comme les Codes de l'environnement, de la consommation ou de la santé publique. "Un feu rouge, plaisantait récemment un de mes amis, c'est clairement liberticide!" Non, pourtant, puisque nous sommes plus libres, grâce à lui, que nous ne le serions sans les feux de signalisation, lesquels amputent beaucoup moins notre liberté de circuler qu'ils ne la rendent possible. C'est le cas le plus favorable: parce que la liberté de chacun est moins limitée que garantie par le Code de la route. Il y a des cas autrement difficiles, où ma liberté est plutôt réduite qu'augmentée, et moins dans mon propre intérêt que dans celui de la collectivité. Voyez les contraintes pesant sur les permis de construire ou sur l'évacuation des déchets.

Que resterait-il de l'égalité, de la liberté, de la fraternité si nous confinions les non-vaccinés? Elles amputent bien ma liberté, mais au service d'une juste cause, qui est la protection de l'environnement. Voyez la liberté d'expression ou le port d'armes. Faut-il regretter que ces deux libertés soient plus réduites en France qu'aux Etats-Unis? Je n'en crois rien pour la seconde, et n'en suis pas convaincu pour la première. La liberté est une grande chose. Mais la paix civile aussi, et parfois plus précieuse.

Rendre la vaccination anti-Covid obligatoire?

En matière de santé, spécialement face aux maladies contagieuses, c'est encore plus net. Qu'il y ait des vaccins obligatoires, dans notre pays comme dans la plupart des autres, cela ne m'a jamais choqué. C'est une réduction de liberté? Sans doute, mais tellement infime, et pour un bénéfice tellement considérable, en matière de santé publique, qu'il n'y a guère à hésiter. Le jeu, clairement, en vaut la chandelle! La question reste ouverte, chez les médecins comme chez les politiques, et je la laisserai telle. Quest[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles