La bourse ferme dans 59 min
  • CAC 40

    6 643,84
    +10,07 (+0,15 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 112,42
    -4,35 (-0,11 %)
     
  • Dow Jones

    34 990,41
    -94,12 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -7,70 (-0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    32 877,79
    -830,55 (-2,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    925,89
    -24,01 (-2,53 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,74
    +0,12 (+0,16 %)
     
  • DAX

    15 599,22
    -41,25 (-0,26 %)
     
  • FTSE 100

    7 047,54
    -30,88 (-0,44 %)
     
  • Nasdaq

    14 690,37
    -87,89 (-0,59 %)
     
  • S&P 500

    4 399,64
    -19,51 (-0,44 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3929
    -0,0029 (-0,21 %)
     

Liban: le Premier ministre désigné Saad Hariri jette l'éponge

·2 min de lecture

Moins de 10 mois après sa nomination, le Premier ministre libanais Saad Hariri a démissionné le 15 juillet faute d'accord avec le président Michel Aoun.

Le Premier ministre désigné au Liban Saad Hariri a annoncé le 15 juillet qu'il renonçait à former un gouvernement près de neuf mois après avoir été nommé et au moment où le pays est confronté à la pire crise socio-économique de son histoire. Saad Hariri avait été désigné Premier ministre en octobre 2020 et devait mettre en place une équipe censée lancer des réformes indispensables pour débloquer notamment des aides internationales cruciales. Il a indiqué à la presse avoir rencontré le président Michel Aoun qui avait réclamé des amendements à la liste du gouvernement, changements auxquels il était opposé. "Il est clair que la position (de Michel Aoun) n'a pas changé sur le sujet et que nous ne serons pas en mesure de nous mettre d'accord", a-t-il indiqué. "Je lui ai proposé plus de temps pour réfléchir et il a dit que nous ne pourrions pas nous mettre d'accord. C'est pourquoi je me suis excusé de ne pas pouvoir former le gouvernement, que Dieu aide le pays", a-t-il ajouté.

Michel Aoun et Saad Hariri ont plusieurs fois affiché leurs désaccords ces derniers mois, notamment au cour d'une passe d'armes publique en mars dernier après une énième rencontre qui avait viré aux accusations acerbes. Saad Hariri reprochait au président d'entraver la formation du gouvernement en insistant sur une "minorité de blocage" au sein de la prochaine équipe ministérielle et en cherchant à imposer une répartition "confessionnelle et partisane" des portefeuilles. Saad Hariri, lui, réitérait son attachement à un gouvernement de technocrates, réclamé à l'international. La présidence avait démenti toute velléité de "minorité de blocage" et exprimé son "étonnement" quant aux "propos" de Saad Hariri.

Premier anniversaire de l'explosion

Trois fois Premier ministre, Saad Hariri, avait été nommé Premier ministre le 22 octobre 2020, un an après sa chute sous la pression de la rue. Le gouvernement actuel, chargé des affaires courantes, avait démissionné après , un coup de grâce pour une populati[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles