La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 077,43
    +40,69 (+0,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

La libération de Patrick Balkany suspendue après un appel du parquet

AFP/Archives - Bertrand GUAY

Patrick Balkany devait bénéficier d'une libération conditionnelle et doit quitter la prison de Fleury-Mérogis (Essonne) ce mercredi, selon la décision du juge d'application des peines d'Evry consultée lundi par l'AFP, mais la décision est suspendue après une appel du parquet.

Patrick Balkany reste finalement incarcéré à la prison de Fleury-Mérogis: le parquet d'Evry a fait appel de la libération conditionnelle de l'ancien maire LR de Levallois-Perret, la décision du tribunal d'application des peines est donc suspendue et implique son maintien en détention.

"L'appel du parquet est suspensif jusqu'à ce que la chambre de l'application des peines de la cour d'appel de Paris statue, dans le délai maximum de deux mois", a précisé la procureure d'Evry Caroline Nisand dans un communiqué.

Jusqu'à cette nouvelle décision, Patrick Balkany reste incarcéré à la prison de Fleury-Mérogis (Essonne).

Plus tôt dans la journée, le tribunal d'application des peines d'Evry avait accordé cette libération conditionnelle, sans bracelet électronique.

Le parquet estime que M. Balkany manifeste "toujours son opposition au principe de sa condamnation, en dépit de son caractère définitif, ce qui augure mal du respect de la mesure d'aménagement de peine sollicitée".

Selon la procureure d'Evry, l'ancien élu LR "ne justifie, au plus, que du paiement d'une somme totale de 7.000 euros environ, depuis février 2022, alors que la dette fiscale dont il a la charge de la réparation s'élève à plus de quatre millions d'euros".

"Le parquet n'aurait jamais interjeté appel contre un autre détenu, c'est un acharnement judiciaire contre M. Balkany, contre toute forme de logique, de raison et de droit", ont commenté les avocats de M. Balkany, Mes Robin Binsard et Romain Dieudonné

"Cette décision (de la chambre d'application des peines) est irréprochable en droit, car rien ne justifie le maintien en détention d'un homme de 73 ans qui a déjà purgé les deux tiers de sa peine", ont estimé les avocats.

L'ancien maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) avait été incarcéré le 7 février. Après avoir passé cinq mois en détention pour fraude fiscale, puis avoir été libéré sous bracelet électronique pour raisons de santé, il était retourné en prison en raison de nombreux manquements à ses obl[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles