Publicité
Marchés français ouverture 5 h 40 min
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,19 (+0,34 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,33 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    39 231,02
    +443,64 (+1,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0878
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    0,00 (0,00 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 002,39
    -565,66 (-0,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 358,44
    -15,40 (-1,12 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     

L'hypertension touche près d'un adulte sur trois en France et la moitié d'entre eux l'ignore

L'hypertension touche près d'un adulte sur trois en France et la moitié d'entre eux l'ignore

C'est la maladie chronique la plus fréquente dans l'Hexagone: près d'un tiers des Français font de l'hypertension et pourtant, la moitié d'entre eux ne le sait pas, selon des chiffres diffusés mardi par Santé publique France.

La France compte 17 millions d'hypertendus selon l'agence sanitaire qui se base sur deux enquêtes en population générale et une enquête auprès d’un panel de médecins généralistes et le Système national des données de santé.

Plus d’1,6 million d'adultes initient chaque année un traitement antihypertenseur mais "il faut continuer d’expliquer aux Français que d’avoir une alimentation équilibrée dès le plus jeune âge avec beaucoup de fruits et de légumes, ainsi qu'une consommation limitée de sel et d’alcool, peut prévenir la tension artérielle", explique à BFMTV Valérie Olié, épidémiologiste chez Santé Publique France.

Relever sa tension régulièrement

Seul un hypertendu sur deux a connaissance de sa maladie. Le chiffre reste, selon l'agence de santé, très en dessous du niveau de connaissance atteint dans les autres pays européens ou nord-américains. Il s'explique notamment par un dépistage insuffisamment performant, ou la difficulté de compréhension et d'acceptation du diagnostic par les patients lors de l'annonce de la maladie.

PUBLICITÉ

"Ce n'est pas parce qu'on a fait une fois 18 de tension qu'on est malade", souligne Alain Ducardonnet, médecin et consultant santé pour BFMTV.

"Ce qui est dangereux c'est d'avoir une tension élevée pendant très longtemps", l'hypertension étant un facteur de risque concernant l'accident vasculaire cérébral et l’infarctus du myocarde.

C'est seulement en relevant sa tension régulièrement, qu'une tendance peut se lire, explique le médecin. "La tension artérielle c’est une variable, ça bouge en permanence et une mesure isolée n’a pas de valeur".

Idéalement, il faut "prendre la tension trois fois de suite et c'est ce troisième chiffre qui sera le plus fidèle parce qu’on sera familiarisé avec la prise de mesure", qui doit se faire plusieurs fois dans le mois.

Article original publié sur BFMTV.com