Marchés français ouverture 2 h 48 min
  • Dow Jones

    33 947,10
    -482,78 (-1,40 %)
     
  • Nasdaq

    11 239,94
    -221,56 (-1,93 %)
     
  • Nikkei 225

    27 895,29
    +74,89 (+0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0494
    -0,0003 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    19 336,79
    -181,50 (-0,93 %)
     
  • BTC-EUR

    16 215,75
    -457,45 (-2,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,91
    -9,30 (-2,26 %)
     
  • S&P 500

    3 998,84
    -72,86 (-1,79 %)
     

L'hypercar Aston Martin Valhalla se vend bien, avant même d'être finie

Challenges - N. Meunier

Aston Martin a levé le voile sur sa Valhalla, qui devrait lui permettre de toucher une nouvelle clientèle, accro aux supercars. Le carnet de commande se remplit très vite… Même si les caractéristiques de la voiture sont encore imprécises. Aston Martin ne sait même pas combien de moteurs électriques il y aura dans sa sportive!

Aston Martin organise actuellement un tour d’Europe pour présenter sa Valhalla, tant auprès de la presse que des clients. Ce nouveau modèle qui s’apprête à coiffer la gamme constitue une véritable révolution pour la marque de Gaydon. En effet, si l’on excepte la très exclusive Valkyrie limitée à 150 exemplaires ou la Bulldog, un concept-car unique datant de 1979, il s’agit là de son premier modèle à moteur arrière. "A l’échelle mondiale, il se vend plus de supercars à moteur arrière que de GT", nous explique un porte-parole d’Aston Martin. "Ainsi, nous espérons avec la Valhalla toucher une nouvelle clientèle, qui ne s’intéressait pas à notre gamme jusqu’ici. La plupart des commandes prises pour ce modèle émanent d’ailleurs de possesseurs de supercars."

La conception du projet a été longue et laborieuse... et toujours inachevée. La première apparition de l’auto remonte au Salon de Genève 2019. Sous l’égide d’Andy Palmer, Aston Martin avait alors de grandes ambitions. En plus de la gamme classique et d’une résurrection de Lagonda avec des modèles électriques, l’entreprise envisageait une troisième ligne de produits, conçus en partenariat avec Red Bull Racing. Voilà qui a donné naissance à la Valkyrie, modèle homologué pour la route philosophiquement extrêmement proche d’un prototype de compétition. Les 125 exemplaires prévus (plus 25 autres optimisés pour un usage exclusivement sur piste) sont partis très vite, laissant la frustration à Andy Palmer d’avoir autant limité le quota. Aston Martin aurait pu vendre bien plus de Valkyrie. Lui prévoir une remplaçante semblait naturel. Tel était le rôle initialement dévolu à la Valhalla.

La Valhalla est la première Aston Martin hybride

Mais la Valhalla ne pouvait pas calquer ses caractéristiques sur la Valkyrie. Si elle conservait le caractère radical de cette dernière, le V12 atmosphérique était remplacé par un V6 hybridé fait maison. Toujours au Salon de Genève 2019, Aston Martin doublait la mise: elle y dévoilait un concept[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi