La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 683,74
    +548,75 (+1,88 %)
     
  • Nasdaq

    11 051,64
    +222,13 (+2,05 %)
     
  • Nikkei 225

    26 173,98
    -397,89 (-1,50 %)
     
  • EUR/USD

    0,9743
    +0,0145 (+1,51 %)
     
  • HANG SENG

    17 250,88
    -609,43 (-3,41 %)
     
  • BTC-EUR

    20 210,36
    +538,68 (+2,74 %)
     
  • CMC Crypto 200

    447,10
    +18,32 (+4,27 %)
     
  • S&P 500

    3 719,04
    +71,75 (+1,97 %)
     

L'huile de friture comme carburant: un amendement tapageur qui n'aurait rien changé

BORIS HORVAT / AFP

L'amendement de Julien Bayou autorisant l'huile de friture recyclée comme carburant a été refusé, pour des raisons techniques, par le Conseil constitutionnel. La mesure, sous ses airs tapageurs, n'aurait bouleversé ni l'économie de l'huile de friture recyclée, ni celle des biocarburants automobiles.

Le responsable de l'association "Roule ma frite 64" ne cache pas sa déception. "La légalisation de l'huile de friture comme carburant nous ouvrait des portes... Maintenant, ça va être plus compliqué". L'homme - qui préfère conserver l'anonymat - fournit les particuliers en huile de friture depuis huit ans, malgré les interdictions. Depuis la proposition du député de légaliser l'usage de l'huile de friture recyclée comme carburant, son association connaissait un sérieux gain d'affluence. De vingt particuliers faisant appel à ses services, "Roule ma frite 64" était passée à trente usagers. De quoi démarcher de nouveaux restaurateurs intéressés par l'écoulement de leur huile alimentaire usagée, et envisager le recrutement d'un salarié à mi-temps, alors que l'intégralité des membres de l'association sont actuellement bénévoles.

Mais le 12 août dernier, tout s'est écroulé pour "Roule ma frite 64": , en estimant qu'il n'avait rien à voir avec le reste de l'article 20 de la loi pouvoir d'achat dans lequel il devait s'insérer. L'écologiste Julien Bayou a réagi, mercredi 17 août, en annonçant qu'il reviendrait à la charge, en cherchant à incorporer l'article au projet de loi de finances 2023. Si "Roule ma frite" ronge son frein, la plupart des acteurs relativisent l'impact qu'aurait eu ce texte.

Entre 90.000 et 100.000 tonnes d’huiles alimentaires usagées produites chaque année

Sylvain Denat, avec son entreprise La Baraque à Huile, vend des boîtes destinées à collecter l'huile alimentaire usagée. Il reconnaît ne pas avoir anticipé d'explosion de la demande: "Cela fait 10 ans qu’on propose nos services. Cela n'aurait pas changé grand chose". Et cela pour une simple raison: le nombre de voitures qui pourraient recourir à l'huile de friture recyclée est très limité. Sans modification du véhicule, seules les automobiles diesel datant d'avant les années 2000 peuvent rouler avec ce carburant. Des véhicules de moins en moins nombreux: les automobiles datant d'avant 1997 (diesel et[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi