La bourse ferme dans 6 h 23 min
  • CAC 40

    6 111,66
    +38,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 571,72
    +38,55 (+1,09 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,28 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0586
    +0,0028 (+0,26 %)
     
  • Gold future

    1 841,20
    +10,90 (+0,60 %)
     
  • BTC-EUR

    20 272,54
    -127,88 (-0,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    467,96
    +14,06 (+3,10 %)
     
  • Pétrole WTI

    106,94
    -0,68 (-0,63 %)
     
  • DAX

    13 287,44
    +169,31 (+1,29 %)
     
  • FTSE 100

    7 258,75
    +49,94 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,42 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 871,27
    +379,30 (+1,43 %)
     
  • HANG SENG

    22 229,52
    +510,46 (+2,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,2309
    +0,0039 (+0,32 %)
     

Comment l'hôtellerie-restauration fait face à la pénurie de main d'oeuvre?

Colin Droniou/AFP

SERIE REVALORISER LES CARRIERES 3/4 - Salaire, conditions de travail, formation: toutes les recettes sont bonnes pour redonner de l'attractivité aux secteurs les plus touchés par la crise de recrutement. Focus sur l'hôtellerie-restauration, alors que les acteurs du secteur avaient averti dès avril: la pénurie de main d'oeuvre est grandissante.

Aux grands maux, les grands remèdes! Boris Leclercq, patron de la pizzeria Bambino à Montpellier, a annoncé sur son compte Instagram qu'il offrait une prime de 1.000 euros à qui lui trouvera un chef cuisinier. "Vous pouvez aussi postuler vous-même, et alors la prime sera pour vous, après la période d'essai!" , explique le chef d'entreprise.

Redonner des perspectives

De son côté, le groupe Louvre Hôtels (Campanile, Première Classe, Kyriad…) a instauré une prime de cooptation allant de 250 à 500 euros, pour les salariés qui convaincront leurs amis de venir travailler dans l'entreprise et organise une opération de grande ampleur le 2 juin. "Nous ouvrons des bureaux de recrutement dans nos hôtels dans dix villes de France afin de recruter 300 personnes", explique Laura Benoumechiara, la DRH, qui a besoin d'en engager 800 au total en 2022. Des adjoints de direction, réceptionnistes, cuisiniers et employés polyvalents sont recherchés, la plupart en CDI.

360.000 postes à pourvoir dans le secteur

Alors que la saison estivale pourrait débuter sous les meilleurs auspices, . "Beaucoup de restaurateurs sont déjà en train de perdre du chiffre d'affaires par manque de main-d'œuvre, révèle l'expert Pascal Brun, spécialiste de la formation et des ressources humaines. C'est d'autant plus navrant que ces entreprises sont convalescentes. Mais elles sont contraintes de réduire le nombre de services en fermant leurs portes trois jours par semaine ou en ne servant plus qu'au déjeuner." D'autres suppriment des tables, sur le modèle de ces hôpitaux qui suppriment des lits par manque d'infirmiers. "Il n'est plus possible de rester tranquillement à attendre les CV, il faut aller rendre visite aux centres de formations des apprentis (CFA) et aux écoles d'hôtellerie pour présenter son entreprise et les carrières que l'on propose", plaide Pascal Brun.

Bien consciente du problème, l'Umih, l'organisation patronale des métiers de l'hôtellerie[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles