Marchés français ouverture 7 h 50 min
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,06 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,54 (-2,23 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,68 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1294
    -0,0026 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,68 (-2,67 %)
     
  • BTC-EUR

    50 723,40
    +1 815,54 (+3,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,81 (-6,17 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     

"LFAUIT" renoue avec son public et retrouve un peu de magie

·4 min de lecture
Juré de l'émission depuis 2015, Éric Antoine a retrouvé le public après une dernière saison perturbée par la pandémie de Covid-19. (Photo: Marie ETCHEGOYEN/M6)
Juré de l'émission depuis 2015, Éric Antoine a retrouvé le public après une dernière saison perturbée par la pandémie de Covid-19. (Photo: Marie ETCHEGOYEN/M6)

TÉLÉVISION - M6 donne le coup d’envoi de la 16e saison de “La France a un incroyable talent”, ce mercredi 20 octobre à 21:05. Après une dernière saison perturbée par la pandémie de Covid-19 et des tournages en partie à huis clos, le programme retrouve sa dimension festive en renouant avec (tout) son public.

Le HuffPost a pu assister aux enregistrements qui se sont déroulés fin août au théâtre André Malraux de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). Dans les gradins, plus aucune place de libre. 850 personnes -dont beaucoup d’enfants- sont venues donner de la voix pour soutenir les artistes sur scène.

“Comme une grande fête”

“C’est comme une grande fête”, se réjouit Éric Antoine auprès du HuffPost. L’humoriste et magicien participe à sa septième saison en tant que juré et savoure ces retrouvailles avec le public et ses camarades Hélène Ségara, Marianne James, Sugar Sammy et Karine Le Marchand qui officie à la présentation pour une deuxième saison. C’est l’année la plus forte que j’ai connue dans l’émission, car la pandémie a créé une distance entre les artistes et le public et on sent une envie énorme des artistes de remonter sur scène”, explique celui qui anime “Lego Masters” sur M6.

Il faut dire qu’Éric Antoine garde un souvenir amer de la dernière saison de l’émission. Celle-ci avait été perturbée en raison d’un cas positif au Covid-19 sur le tournage... Le sien en l’occurrence.

“C’était douloureux de se sentir responsable. Car à cause de moi des personnes se sont retrouvées au chômage,” confie-t-il. “Mais avec le temps on en a ri et cette année je disais aux autres membres du jury que ça allait être à leur tour de l’attraper pour faire le buzz, car malgré tout cette histoire de cas de Covid-19 avait fait beaucoup de pub pour l’émission l’an dernier”, ironise-t-il, avant de rappeler qu’aucun cas de coronavirus n’a (heureusement) été signalé sur le tournage cette année.

Karaoké et chamallows

Sur la scène du Théâtre André Malraux, les prestations s’enchaînent à une vitesse effrénée, rythmées par les cris du public. Et lorsque les techniciens interviennent pour préparer la scène, le spectacle se poursuit en tribune.

Toute la salle se déhanche sur la playlist éclectique du chauffeur de salle Éric Mendes, capable de passer des notes de “Boogie Wonderland” à celles de “Say So” de Doja Cat. Hélène Ségara improvise un karaoké sur du Claude François quand Marianne James n’organise pas une distribution de chamallows aux spectateurs. Éric Antoine, quant à lui, fait le pitre sur scène en remplaçant un employé chargé de passer le balai, le public applaudit. “Je suis un homme de scène, c’est mon rôle aussi de faire le spectacle”, explique-t-il.

Karine Le Marchand profite d’une pause technique pour faire sa première apparition sur scène sous une ovation du public. Et l’animatrice de “L’Amour est dans le pré” se lâche :“C’est aussi chiant à démonter qu’à regarder”, ironise-t-elle en regardant les techniciens mobilisés pour démonter une installation de gymnastique. En forme olympique, l’animatrice enchaîne avec le chauffeur de salle qui se plaint d’une douleur à la cheville :“C’est Dieu qui te punit parce que tu taffes pour Cyril Hanouna”, poursuite la présentatrice avec beaucoup de second degré.

Au total, plus de 100 numéros ont été présentés aux quatre jurés durant les six jours de tournage. Cette saison sera marquée par le retour de Sadeck Berrabah, déjà très en vue l’an dernier dans une chorégraphie avec sa fille. L’artiste revient cette fois-ci avec une chorégraphie synchronisée. ”Il a fait une démonstration de force”, reconnait Éric Antoine. “Il venait pour la troisième fois et à chaque fois il a réussi à se réinventer.”

30 numéros sont sélectionnés pour les demi-finales et 5 autres accéderont directement à la finale grâce au Golden Buzzer. Parmi les candidats à surveiller: Miss Dominique, finaliste de la “Nouvelle Star” face à Christophe Willem en 2006 ou Laura Fitamant et son chien Koda, qui s’était enfui au cours d’un tournage de la saison 15 et avait été retrouvé neuf jours plus tard près de La Défense.

À voir également sur Le HuffPost: Un crocodile croque le drone d’une chaîne de télé en plein tournage

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles