La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    45 737,86
    -5 521,26 (-10,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Lexus UX 300e : comment nous sommes (encore) tombés en panne de voiture électrique

·2 min de lecture

EXCLUSIF – Champion de l'hybride, le groupe Toyota lance son premier modèle électrique sous la forme du Lexus UX 300e. Malheureusement, le logiciel de ce SUV est incapable de dialoguer avec certaines bornes de charge. Ce qui nous a valu de rester au bord de la route.

Toyota n'a jamais caché son scepticisme face à la voiture électrique. Le constructeur japonais a donc pris son temps pour se lancer dans le bain, avec le Lexus UX 300e, premier modèle électrique qu'il propose en Europe. Celui-ci a pour particularité d'utiliser un connecteur de charge rapide CHAdeMO, typiquement japonais, en passe de tomber en désuétude en Europe où le standard est le CCS Combo. Ce qui pourrait à première vue passer pour un handicap n'en est pas vraiment un. En effet, la loi française impose à tous les opérateurs d'installer des connecteurs CHAdeMO dans les stations ouvertes au public. Mieux : le Lexus UX 300e est ainsi un des rares modèles à pouvoir profiter des , à l'accès totalement gratuit. Il n'y a guère qu'en puissance de charge, limitée à 50 kW (ce qui reste honorable), que ce choix technique est un inconvénient.

Notre idée initiale était de réaliser un aller-retour entre Paris et Deauville, sans dépenser un centime d'électricité, grâce à la borne Nissan installée chez Ikea à Rouen. Une charge à l'aller comme au retour s'avère a priori suffisante pour ce périple. Nous partons de Paris avec une batterie pleine aux trois-quarts, non sans avoir vérifié, via l'application ChargeMap, que la borne que nous comptions utiliser était effectivement opérationnelle. C'est donc relativement confiants que nous branchons le Lexus UX 300e à Rouen. Mais la désillusion est rapide. La borne lance le processus, et l'initialisation de la charge échoue. Après trois tentatives, il faut nous rendre à l'évidence : impossible de charger.

Deux charges refusées par le Lexus UX 300e

Heureusement, nous avons un plan B : la station de charge sur l'Aire de Bosgouët, située sur l'autoroute A13, à une trentaine de kilomètres de là. Le tableau de bord du Lexus UX 300e nous indique une autonomie restante insuffisante pour atteindre ce point, mais le service de presse nous a assuré que, même lorsque la réserve est atteinte, il reste encore un tampon de sécurité suffisant dans la [...]

Lire la suite sur challenges.fr

Fiat 500 e et Honda e : mignonnes, sympa mais pas aboutiesLa Fiat 500 électrique incapable d'accepter la charge rapide?Comment je suis tombé en panne avec la Volkswagen ID.3 électriqueNissan Leaf : zéro émission, zéro polyvalenceBadges, chargeurs incompatibles... pourquoi les voitures électriques sont inutilisables