La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1871
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    34 972,02
    +1 201,57 (+3,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3906
    -0,0051 (-0,37 %)
     

L'explosion déclenchée en mer n'a pas causé l'effondrement d'un immeuble en Floride, selon l'US Navy

·1 min de lecture

Des interrogations ont été formulées pour savoir si un essai explosif de l'US Navy sur son nouveau porte-avions, à des centaines de kilomètres de là, aurait pu jouer un rôle dans l'effondrement mortel d'un appartement à Miami six jours plus tard. Le Pentagone et les experts ont affirmé que ce n'était pas le cas. Le 18 juin, la marine américaine a déclenché un explosif de plus de 18 tonnes dans l'Atlantique, à environ 170 kilomètres des côtes de Daytona Beach, en Floride, dans le cadre d'essais de choc du nouveau porte-avions USS Gerald R. Ford. L'explosion a atteint 3,9 sur l'échelle de Richter.

Six jours plus tard, le 24 juin, Champlain Towers South, un immeuble en copropriété de 12 étages situé à Surfside, dans la banlieue de Miami, à plus de 400 kilomètres du site de l'explosion provoquée par l'US Navy, s'est partiellement effondré. Au moins une douzaine de personnes sont mortes, et plus de 100 personnes sont toujours portées disparues.

À lire aussi — L'US Navy a déclenché des explosifs à côté de son nouveau porte-avions pour tester sa résistance

"Je n'ai rien vu qui puisse établir une corrélation entre l'essai de choc et le terrible événement survenu aujourd'hui dans le sud de la Floride", a déclaré jeudi 24 juin le porte-parole du Pentagone, John Kirby. "Il est certain que nos pensées et nos prières vont à toutes les personnes touchées par cet événement."

John Kirby a ajouté : "Nous savons que nous devons effectuer ce type de test pour l'ensemble de nos grands navires, comme (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tesla bat son record de voitures livrées en un trimestre
Pas de canon électromagnétique pour l'US Navy, qui va privilégier les missiles hypersoniques
Une voiture volante réalise un premier vol historique entre deux villes
La Chine construirait 100 nouveaux silos pour ses missiles nucléaires, selon des images satellites
NFT: le code source à l'origine d'internet vendu aux enchères pour un montant astronomique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles