La bourse ferme dans 1 h 6 min
  • CAC 40

    6 043,32
    -30,03 (-0,49 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 530,32
    -2,85 (-0,08 %)
     
  • Dow Jones

    31 459,78
    -40,90 (-0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,0578
    +0,0019 (+0,18 %)
     
  • Gold future

    1 828,90
    -1,40 (-0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    19 581,35
    -814,71 (-3,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    451,25
    -10,54 (-2,28 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,65
    +0,03 (+0,03 %)
     
  • DAX

    13 155,61
    +37,48 (+0,29 %)
     
  • FTSE 100

    7 238,25
    +29,44 (+0,41 %)
     
  • Nasdaq

    11 517,71
    -89,91 (-0,77 %)
     
  • S&P 500

    3 900,87
    -10,87 (-0,28 %)
     
  • Nikkei 225

    26 871,27
    +379,30 (+1,43 %)
     
  • HANG SENG

    22 229,52
    +510,46 (+2,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,2288
    +0,0018 (+0,14 %)
     

Levée temporaire des brevets, insécurité alimentaire... Des mesures sans précédent adoptées à l'arrachée par l'OMC

Après cinq jours d'intenses négociations, c'est "un ensemble de résultats sans précédent. Il y a longtemps que l'OMC n'avait pas obtenu un nombre aussi important de résultats multilatéraux. Les résultats démontrent que l'OMC est capable de répondre aux urgences de notre époque", a déclaré la directrice de l'OMC Ngozi Okonjo-Iweala le vendredi 17 juin, devant les chefs de délégation des 164 pays membres de l'organisation. L'OMC n'a toutefois pas publié dans l'immédiat les textes finaux. La conférence avait pour ambition non seulement de s'attaquer à l'insécurité alimentaire créée par la Russie, mais aussi supprimer des subventions qui facilitent la pêche illégale et vident les océans, lever temporairement les brevets qui protègent les vaccins anti-Covid ou encore réformer l'OMC elle-même.

Mais lorsque la réunion a débuté dimanche 12 juin, l'espoir de conclure sur tous ces sujets était mince, tant les divergences entre délégations restaient importantes. Mme Ngozi elle-même plaçait la barre du succès à l'adoption de un ou deux textes. La ministérielle a duré pratiquement 36 heures de plus que prévu. C'est finalement aux alentours de 03H00 GMT que la directrice générale a abattu le marteau qui marque l'adoption formelle des textes.

Le texte sur l'insécurité alimentaire était très attendu, bien qu'il ne s'agisse que d'une déclaration ministérielle. La guerre menée par les Russes prive le monde de céréales et d'engrais, fait flamber les prix et menace de faim des millions de gens dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Meta et Twitter ont accepté de se conformer aux nouvelles normes européennes en matière de modération des contenus
Gaz russe : la France n'est plus approvisionnée par gazoduc
Martin Hirsch quittera l'AP-HP à la fin du mois
Céréales bloquées en Ukraine : Macron propose de passer par la Roumanie
Sous prétexte de charité, un prêtre escroque 61.000 euros à ses fidèles

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles