La bourse ferme dans 2 h 55 min
  • CAC 40

    6 125,53
    +78,22 (+1,29 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 570,52
    +31,64 (+0,89 %)
     
  • Dow Jones

    31 438,26
    -62,42 (-0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0554
    -0,0032 (-0,31 %)
     
  • Gold future

    1 825,30
    +0,50 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    19 885,60
    -393,64 (-1,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    458,92
    -2,88 (-0,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,97
    +1,40 (+1,28 %)
     
  • DAX

    13 301,11
    +115,04 (+0,87 %)
     
  • FTSE 100

    7 351,78
    +93,46 (+1,29 %)
     
  • Nasdaq

    11 524,55
    -83,07 (-0,72 %)
     
  • S&P 500

    3 900,11
    -11,63 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2230
    -0,0040 (-0,33 %)
     

Levée des brevets sur les vaccins Covid : ce que l’on sait sur l’accord de l’Organisation mondiale du commerce

© Reuters

« Un ensemble de résultats sans précédent ». Les 164 États membres de l’Organisation mondiale du commerce ont réussi à s’accorder sur un paquet de mesures, dans la nuit de jeudi à vendredi, à l’issue de cinq jours de négociations intenses. Ils étaient rassemblés depuis dimanche pour la 12e conférence ministérielle – organe de décision de l’institution qui se réunit une fois tous les deux ans habituellement. Les pays se sont notamment rejoints sur une levée temporaire des brevets protégeant les vaccins anti-Covid, pendant cinq ans, pour les pays en développement, ce qui devrait faciliter leur production.

Lire aussi - Vaccins et traitements anti-Covid : « Pour faire primer le droit à la santé sur les intérêts commerciaux »

« Un long combat ». Le sujet a fait l’objet d’échanges entre les États-Unis et la Chine, qui ne s’accordaient pas sur la définition des bénéficiaires. Pékin ne souhaitant pas bénéficier de ce traitement différencié et les Etats-Unis réclamant un engagement écrit. Finalement, les deux États se sont mis d’accord sur le fait que la promesse chinoise était contraignante. La levée des brevets était aussi un sujet de bataille entre pays, lobbys pharmaceutiques et ONG. « Ce fut un long combat mais c’est fait », s’est réjoui la directrice de l'OMC Ngozi Okonjo-Iweala.

Modération dans l’exportation. Les États membres se sont ainsi accordés sur la facilitation du commerce des biens médicaux nécessaires à la lutte contre les pandémies. Dans six mois, au plus tard, les ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles