Marchés français ouverture 5 h 47 min

Levée de boucliers des syndicats d’Engie face au risque de scission

Alors qu'Engie s'interroge sur son périmètre, la CGT, la CFDT et la Fédération nationale des dirigeants et cadres supérieurs de l'énergie (FNCS) d'Engie ont mis en garde vendredi contre d'éventuels projets de cession des infrastructures gazières du groupe, dans trois communiqués distincts. Des rumeurs font état depuis quelques jours d'une volonté du conseil d'administration du groupe de se séparer de ses activités gazières, et de la prochaine démission de directrice générale Isabelle Kocher, démenties par cette dernière dans Le Figaro jeudi.

"Les rumeurs sur le départ de la directrice générale du groupe Engie Madame Isabelle Kocher amplifient les inquiétudes des salariés du groupe Engie et celle de la Fédération Chimie Energie CFDT", écrit cette dernière dans un courrier adressé au président de la République Emmanuel Macron. "Pour la FCE-CFDT, l'Etat doit être le garant de l'avenir du groupe Engie (...) et de l'avenir de ses salariés", souligne ce courrier, qui demande une entrevue au président de la République. Engie, ex GDF-Suez (158.000 salariés) est détenu à hauteur d'environ 24% par l'Etat.

>> A lire aussi - Les actions Engie profiteraient d'un départ d'Isabelle Kocher, opposée à un dépeçage : le conseil Bourse du jour

Pour sa part, la CGT dénonce la "politique de détricotage" d'Isabelle Kocher mais estime que "le départ éventuel de la directrice générale ne garantirait en rien un changement positif de la stratégie". "Pour la CGT, il est impératif de conserver l'intégrité du groupe" et de mettre un terme à "la priorité donnée à la finance et non à la qualité sociale".

>> A lire aussi - Faut-il oui ou non poursuivre la privatisation d'Engie ?

De son coté, la FNCS (cadres et dirigeants de l'énergie) "rappelle son attachement à ce que le périmètre actuel du groupe Engie, condition de sa performance, soit conservé dans l'ensemble de ces composantes (...) afin de garantir le succès de la transition zéro carbone qu'il a engagée".

>> Notre service - Faites des économies sur

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Grèce va-t-elle devenir le paradis des milliardaires ?
Pourquoi propriétaires et locataires boudent les agences immobilières
Iberdrola, Endesa... ces inquiétants sponsors de la COP25
Pots-de-vin et corruption : Ericsson va payer une très lourde amende aux Etats-Unis
Avec "Chérie s’occupe de vous", Evelyne Thomas fait un gros flop sur Chérie 25