La bourse ferme dans 4 h 59 min
  • CAC 40

    6 619,54
    -11,61 (-0,18 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 115,32
    -7,11 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1945
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    1 782,40
    +5,70 (+0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    28 208,16
    +86,79 (+0,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    804,55
    +17,93 (+2,28 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,01
    -0,29 (-0,40 %)
     
  • DAX

    15 566,74
    -22,49 (-0,14 %)
     
  • FTSE 100

    7 115,53
    +5,56 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3899
    -0,0022 (-0,16 %)
     

L'Europe veut lancer une constellation de satellites autour de la Lune

·1 min de lecture

Les besoins de navigation et de communications sont appelés à exploser avec les futures missions spatiales lunaires : l'Europe veut lancer une constellation de satellites autour de la Lune et se positionner comme un acteur incontournable sur ce marché. L'agence spatiale européenne (ESA) a annoncé jeudi avoir missionné deux consortiums d'industriels pour étudier la faisabilité d'une constellation de trois à cinq satellites qui seraient déployés en orbite autour la Lune vers 2028.

Plus d'une vingtaine de missions autour ou sur la Lune, parmi lesquelles les missions Artémis américaines visant au retour d'astronautes sur le satellite de la Terre, sont prévues d'ici à la fin de la décennie. "Pour toutes ces missions, il faut de la connectivité et de la navigation", explique à l'AFP Élodie Viau, directrice de l'ESA chargée des télécommunications et des applications intégrées.

À lire aussi — L'ESA organise un concours pour baptiser son futur satellite de météo spatiale

Une constellation autour de la Lune "permettra de réduire le coût de ces missions, elles n'auront pas besoin d'embarquer des systèmes très complexes de navigation et de communications" et pourraient ainsi emporter une charge utile accrue, détaille-t-elle. Les satellites pourront servir de relais pour les communications et échanges de données avec la Terre et accroîtront la précision de la navigation, comme l'ont fait le GPS ou Galileo sur Terre.

À l'heure actuelle, la précision du positionnement sur la Lune oscille entre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une nouvelle photo montre la plus ancienne galaxie spirale jamais observée
L'Union européenne conclut un accord pour la mise en place d'un pass sanitaire
Sur sept simulations de la NASA, une seule aurait permis d'éviter qu'un astéroïde ne percute la Terre
Comment Snapchat va devenir une boutique mondiale en réalité augmentée
La place vendue aux enchères par Blue Origin pour aller dans l'espace atteint un montant stratosphérique

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles