Marchés français ouverture 2 h 7 min
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,93 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,94 (-0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    28 121,62
    -161,41 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,0352
    -0,0053 (-0,51 %)
     
  • HANG SENG

    17 159,98
    -413,60 (-2,35 %)
     
  • BTC-EUR

    15 635,65
    -484,90 (-3,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    379,31
    -3,34 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     

L'Europe prise dans l'étau de l'inflation et de la récession : le conseil Bourse

Fred De Noyelle /GODONG/Getty Images

CAC 40, DAX, Euro Stoxx 50… Les actions françaises et européennes relèvent la tête, cette semaine. Et pourtant, le marché actions européen reste fébrile, “pris entre le marteau de l’inflation et l’enclume de la récession”, dénonce Groupe Richelieu, qui a un avis “sous-pondérer” sur cette classe d’actifs. Malgré l’accumulation de signes de contraction de l’activité économique (indice PMI des directeurs d’achats, indice IFO du climat des affaires outre-Rhin…), les messages des membres de la BCE “continuent de jouer du côté faucon (c’est-à-dire restrictif pour la politique monétaire, NDLR)”.

Sur le front de l’inflation, en Europe, la situation “reste très problématique”, souligne Groupe Richelieu, avec notamment un rythme de hausse des prix à la consommation attendu à deux chiffres en Allemagne en décembre. Si les facteurs de crise sont exogènes à la zone (guerre en Ukraine, crise du gaz et de l’énergie), le choc “se propage à l’ensemble de l’économie”, ajoute la société de gestion. Face à l’explosion de l’inflation, la BCE est “très en retard” sur la normalisation de sa politique monétaire (relèvements successifs du taux directeur) et “doit accélérer quoi qu’il se passe”, juge-t-elle.

Or, cette normalisation de la politique monétaire s’opère dans un contexte dégradé pour l’économie. En Allemagne (première économie de la zone euro), notamment, une récession très sévère en 2023 n’est pas exclue, au regard du plongeon des indicateurs avancés de l'économie (IFO expectations) et de leur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Rachat de Twitter : le procès contre Elon Musk toujours maintenu
Monoprix lance une enseigne dédiée à la décoration
La purée Mousline vendue à un fonds d'investissement français
Cosmo Connected, l'entreprise qui renforce la sécurité à vélo et à trottinette
Alibaba, Tencent… en Bourse, faut-il revenir sur les géants technologiques de la Chine, après la purge ?