Marchés français ouverture 2 h 32 min
  • Dow Jones

    34 160,78
    -7,31 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    13 352,78
    -189,34 (-1,40 %)
     
  • Nikkei 225

    26 699,89
    +529,59 (+2,02 %)
     
  • EUR/USD

    1,1158
    +0,0011 (+0,10 %)
     
  • HANG SENG

    23 593,27
    -213,73 (-0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    33 329,98
    +790,42 (+2,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    842,96
    +23,45 (+2,86 %)
     
  • S&P 500

    4 326,51
    -23,42 (-0,54 %)
     

L'Europe pénalisée par les "minutes" de la Fed et des indicateurs mitigés

·2 min de lecture

Les Bourses européennes ont terminé en baisse jeudi. À Paris, le CAC 40 a perdu 1,72%. Le Footsie britannique a reculé de 0,88% et le Dax allemand de 1,35%. C'est la perspective d'une hausse des taux américains qui inquiète.

Les Bourses européennes ont terminé en baisse jeudi après trois séances de hausse consécutive depuis le début de l'année, tandis qu'à Wall Street la tendance était hésitante à mi-séance, les investisseurs restant perplexes au lendemain de la publication du compte rendu de la réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui ouvre la voie à un durcissement monétaire plus tôt que prévu.

À Paris, le a perdu 1,72% à 7.249,66 points. Le Footsie britannique a reculé de 0,88% et le Dax allemand de 1,35%. L'indice EuroStoxx 50 a reflué de 1,53%, le FTSEurofirst 300 de 1,3% et le Stoxx 600 de 1,25%.

Tension aux Etats-Unis

Les responsables de la Fed ont estimé lors de leur réunion du mois dernier que le marché de l'emploi aux Etats-Unis était "très tendu" et que la banque centrale pourrait devoir non seulement relever les taux d'intérêt plus tôt que prévu, mais aussi réduire son bilan pour maîtriser une inflation élevée.

Ce ton offensif a surpris les marchés au point d'effrayer certains investisseurs, relève Carlos de Sousa, gérant chez Vontobel Asset Management.

Aux "minutes" de la Fed s'ajoutent plusieurs indicateurs mitigés publiés dans la journée, qui renforcent l'aversion au risque alors que les investisseurs surveilleront vendredi les données sur les créations d'emplois dans le secteur non agricole aux Etats-Unis en décembre et les statistiques sur l'inflation dans la zone euro en novembre.

Les valeurs technologiques en net repli

En Europe, tous les secteurs du Stoxx 600 ont fini dans le rouge, à commencer par le compartiment technologique (-2,36%) qui a accusé le plus important repli, dans la perspective d'un resserrement monétaire outre-Atlantique. L'indice bancaire en Europe, à l'inverse, s'est octroyé un gain de 1,12%, profitant des anticipations d'au moins trois hausses des taux cette année aux Etats-Unis.

A Paris, Capgemini a abandonné 4,37% et Dassault Systèmes 3,65%. Crédit agricole, BNP Paribas et Société générale ont pris de leur côté de 1,15%, 1,35% et 1,8[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles