La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 879,44
    +3 105,14 (+6,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

L'euro chute à son plus bas niveau par rapport au dollar depuis juillet 2020

·1 min de lecture

Le phénomène n'était pas arrivé depuis l'été 2020. L'euro reculait mercredi à son niveau le plus bas par rapport au dollar depuis 1 an et demi, avant un premier indicateur sur l'emploi américain pour septembre, le marché tablant sur des chiffres assez robustes pour permettre un resserrement de la politique monétaire américaine.Vers 09H00 GMT (11H00 à Paris), l'euro perdait 0,38% à 1,1551 dollar, tombant à son plus bas niveau depuis le 23 juillet. Alors que la monnaie unique européenne est à la peine face au billet vert depuis que la Banque centrale américaine (Fed) a affirmé en septembre qu'elle s'apprêtait à amoindrir son programme de rachats d'actifs, l'euro avait entamé un rebond en début de semaine.

"Cette remontée a été limitée par Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne (BCE), qui a souligné qu'une hausse des taux directeurs n'aurait aucun effet sur le prix des matières premières", commente Jeffrey Halley, analyste chez Oanda. Ce discours prononcé mardi à Francfort est vu comme le signe que la BCE ne compte pas durcir sa politique monétaire dans l'immédiat puisqu'une telle mesure n'aurait aucun effet sur l'inflation qui grimpe actuellement à travers le monde.

Mais le principal moteur du marché cette semaine reste le marché du travail américain : "les cambistes garderont un œil sur le rapport ADP sur les créations d'emploi du secteur privé en septembre, même si c'est un piètre prédicateur des chiffres officiels qui seront publiés vendredi", note Antje (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Flixbus pourrait revoir son offre pour contrer les Ouigo roses de la SNCF
Thales s’allie à Google dans le cloud, des data centers lancés en Ile-de-France
Gare à une envolée des faillites en France en 2022, avertit Euler Hermès
Un défilé Louis Vuitton pris pour cible par des militants pro-climat
Bourse : une bulle historique a-t-elle commencé à éclater ? Krach en vue ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles